LA NOUGAREDE AIMERAIT REDEVENIR UN PETIT COIN DE PARADIS

Août 28, 2012 | Actualités

Vous connaissez maintenant Youki, chien saint jeannais et Mirza, chien touriste. Tous deux, gentils toutous, pleins de bon sens et dotés d’une grande capacité d’observation nous font part de leurs dernières pérégrinations.
Mirza : Bonjour Youki, Je voudrais découvrir maintenant les quartiers excentrés, créés, m’a-t-on dit par la nécessité de loger tous les ouvriers venus travailler à la mine.
Youki : En effet, il y a plusieurs cités minières qui ont connu leur splendeur au siècle passé, avec des familles laborieuses et des enfants studieux et pleins de vie. Mais maintenant, beaucoup de choses ont changé !
Tout en discutant, nos deux promeneurs se dirigent vers la Nougarède.
En passant sur le pont, Mirsa constate que la rivière est propre, même s’il y a très peu d’eau en cette fin d’été.
Youki : Ce pont a connu beaucoup d’inondations, l’Auzonnet est passé par-dessus de nombreuses fois, mais il a résisté et reste encore solide.
Mirza : Oh ! C’est mignon ces maisons individuelles avec un jardinet devant.
Youki : Oui, autrefois, chaque mineur entretenait un bout de jardin, et quelques fleurs et c’était un vrai plaisir de déambuler dans les rues de cette cité.
Mirza : Maintenant, les nouveaux habitants semblent adeptes du laisser faire végétal, il y a plus d’herbes que de fleurs devant certaines maisons !
Youki : Les temps ont changé …
Mirza : Mais qu’est-ce que c’est que ces dépôts à côté des poubelles ?
Youki : Il faut croire que certains habitants de ce quartier n’ont pas vraiment le sens civique. Ils ne lisent pas le journal local, car des informations paraissent concernant les déchetteries accessibles gratuitement. On m’a confié que les déménagements étaient assez fréquents. Ceux qui partent laissent leurs encombrants dans la rue et les nouveaux qui arrivent copient largement les anciens !
Mirza : Pourtant, ce grand chêne au bord de la rivière semble un vénérable gardien de la convivialité et du savoir vivre des anciens.
Youki : C’était vrai, mais cette notion de bon voisinage, de respect des autres et de la nature semble se perdre, alors que des personnes et des associations s’époumonent à parler d’écologie et de respect de la nature.
Mirza : Il faut espérer qu’un jour, ce rêve deviendra réalité et que les hommes comprendront que notre planète doit être respectée et sauvegardée !

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 25/08/2012)