La Boulange, boutique associative, remet de la vie à Saint-Jean-de-Valériscle

Déc 15, 2020 | Actualités

La nuit tombée, à Saint-Jean-de-Valériscle, il y a désormais une lumière de plus dans la rue principale. Une nouvelle boutique, La Boulange, a ouvert avec les premiers froids de décembre pour venir réchauffer l’ambiance au village, où le seul commerce restant était l’auberge. Tout un symbole, alors que la boulangerie, qui ne faisait plus que dépôt de pain le matin, avait définitivement fermé il y a deux ans.

Désormais, la vitrine abrite donc pains et croissants livrés par la boulangerie Beaufils des Mages qui met gracieusement le local à disposition, mais les étagères accueillent aussi des produits de producteurs locaux : bières de Saint-Florent-sur-Auzonnet, miel de Saint-Jean-de-Valériscle et de Sénéchas, savons de Peyremale, créations couture d’une artisane, etc.

« Le matin, c’est moi qui ouvre », raconte Éric, président de la tout nouvelle association qui porte l’affaire. « Je me lève tôt et je suis à la retraite. Quand les gens rentrent, ils me disent que c’est formidable. » Il nous assure croiser en moyenne une vingtaine de personnes à sa permanence du matin. Comme l’ensemble de ceux qui font vivre le lieu, il est bénévole. L’impulsion a été donnée par les aubergistes de Saint-Jean, Laurent et Céline, bientôt rejoints par des habitants de tous âges. Le local de l’ancienne boulangerie a ainsi été rénové grâce à des dons de peinture et de matériel, et beaucoup de bras enthousiastes. Pas un sou n’a été nécessaire.

« On l’a rêvé on l’a fait », se félicite Isabelle, Saint-Jeannaise depuis 6 ans. Elle s’est engagée à prendre des permanences pour tenir la boutique le week-end. « C’est certes un commerce de première nécessité, mais c’est aussi un lieu d’échange, où les gens se rencontrent. Il n’y avait plus de lieu où se croiser, mis à part le samedi matin au petit marché. » C’est d’ailleurs ce qu’a pu observer Laurent : « Le matin, les jeunes passent acheter des bonbons avant de prendre le bus. Ensuite, les employés de mairie s’arrêtent prendre un café. À la sortie de l’école, ce sont les enfants qui viennent chercher un goûter. »

Tout le monde y va de son idée pour développer les services. Un partenariat avec l’Intermarché de Saint-Ambroix est en discussion pour pouvoir vendre des produits de première nécessité. Mais les produits de producteurs resteront aussi à l’honneur. Nadine, productrice de volailles à Portes et pilier du petit marché, tiendra des permanences à la boutique deux fois par semaine. « Je pourrai apporter les commandes de volailles et d’œufs ces jours-là. »

Horaires d’ouverture

Du mardi au vendredi : 7h30 – 13h et 16h – 19h

Le samedi : 7h30 – 10h et 16h – 19h

Le dimanche : 8h – 13h