DES FAÏSSES VONT ÊTRE CRÉES SUR LA BUTTE ?

Sep 15, 2014 | Actualités

© Virginie CLARTÉ

Saint Jean de Valériscle était connu et reconnu pour la culture des oignons et portait même le nom de Saint Jean des Cèbes (oignons en Occitan). Mais le village avait un autre atout : l’éducation des vers à soie. Ce lépidoptère domestique ne se nourrissant que de feuilles de mûriers, cet « arbre d’or » était donc présent sur tous les terrains disponibles de la commune. Puis, les maladies du ver à soie et la concurrence étrangère ont eu raison de cette activité très lucrative. Les mûriers ont été délaissés, puis abattus pour être brûlés.
En collaboration avec le Conservatoire Botanique National de Porquerolles l’Association du Conservatoire de Mercoire, a implanté une collection de 61 variétés de mûriers sur la commune de Peyremale.
L’an dernier, cette association a offert quatre plants de mûriers qui ont été plantés sur la butte qui domine la grand place. Ce projet de réintroduction de mûriers sur la commune va prendre une dimension plus importante par la création de faïsses qui recevront de nouveaux spécimens, toujours sur cette butte.
Stéphane Clarté, employé municipal, passé maître dans l’art de diriger le tracto-pelle intercommunal a commencé les travaux de nivellement des futures faïsses. Les ouvriers de l’association de réinsertion FAIRE s’attelleront ensuite à la tâche pour réaliser des murets en pierres sèches, dans la plus pure tradition cévenole.
Par la suite, des pergolas seront crées et des bancs installés. Un système d’arrosage au goutte à goutte sera intégré avant l’installation de plantes grimpantes.
La butte, qui n’était qu’un vague pré pentu et enherbé, deviendra un nouveau lieu de convivialité dans un décor végétal calme et reposant.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 11/09/2014)