Incendie du terril : le comité des riverains écrit au Sous-préfet suite à l’article du Midi Libre

Jan 7, 2021 | Actualités

Bonjour, Monsieur RAMPON, sous-préfet d’ALES

M. CASTEL de la DREAL a éclairci les domaines de compétences de celle-ci et ne peut donc répondre directement à un certain nombre de nos questions.

Nous nous tournons donc vers vous, les propos que vous prête le journaliste de Midi Libre, pourraient nous laisser penser que tout est réglé. (voir article en bas de mail)

Si la combustion semble circonscrite, elle n’en n’est pas moins active, comme l’atteste la photo prise fin décembre.

Comme vous le savez, 2 épisodes cévenols ont frappé sévèrement les vallées voisines. Aucune certitude que les futurs événements pluvieux n’épargnent à nouveau notre vallée : « Les archives municipales de St-Florent mentionnent 27 épisodes de crues dévastatrices de l’Auzonnet des années 1692 à 2003 (presque un tous les dix ans). Les crues des années 1772 et 1846 y sont qualifiées de terribles et effroyables, celle de 1907 de crue centennale. » (http://www.st-florent-passe-present.fr/?page_id=537 )

L’entreprise LEGAL devait choisir entre 3 propositions (ANTEA : « Examen des options de modelé définitif du talus de l’Auzonnet au droit du site Legal », en date du 21/09/2020 dont nous demandons copie – en vain à ce jour), et avoir votre aval. Les travaux sur ce talus n’ayant pas commencé depuis la réunion organisée par la Mairie de St Jean le 02/10/2020, il semblerait que la proposition 3 soit – dans les faits – mise en place… (Maintien de la pente actuelle), solution pour laquelle vous aviez alors manifesté votre refus.

Autre sujet d’inquiétude, le cul de sac hydraulique : le Collectif s’inquiète de la mauvaise évacuation des eaux de ruissellements captées par le cul de sac hydraulique qui passe sous la route départementale dans l’enceinte de l’entreprise. Visuellement, nous avons du mal à concevoir une évacuation correcte :

Ce sont les 2 sujets qui nous semblent revêtir une certaine urgence et pour lesquels nous souhaiterions une réponse rapide.

L’article indique d’autre part que vous accordez un délai supplémentaire à l’entreprise pour vous remettre un rapport d’évaluation des impacts environnementaux, compte tenu de la situation sanitaire. Pourtant, la plupart des prélèvements a été effectué par ANTEA – à part l’analyse des sédiments de l’Auzonnet, qui était prévue initialement dans le Plan de Contrôle d’ANTEA, et qui n’apparaît pas dans le planning détaillé publié après la dernière réunion à St Jean de Valériscle.

Nous prenons acte de votre décision et vous remercions de nous tenir au courant des suites données à cette combustion de terril. Nous souhaitons également être mis en copie des diverses études qui doivent vous parvenir ou vous sont déjà parvenues (analyses des fumées de l’ARS, rapport d’évaluation des impacts environnementaux, examen des options de modelé définitif du talus de l’Auzonnet au droit du site Legal, …), en cohérence avec vos engagements de transparence pris lors des 2 réunions en Mairie de St Jean.

Nous vous prions de recevoir l’expression de nos sentiments distingués.