SAINTE BARBE, PATRONNE DES MINEURS SERA DIGNEMENT FÊTÉE

© Jean-Marc GARNIER

La mine avec ses ouvriers noirs de charbon et de sueur, ses puits, ses galeries, son charbon, le travail pénible dans les tailles, les accidents, la solidarité, tout cela représente encore beaucoup de souvenirs dans la vallée de l’Auzonnet.
Quand vient décembre, dans les familles, on se souvient des fêtes de Sainte Barbe, la patronne des mineurs. Les bombes explosaient pour lancer les festivités. Suivait la Messe solennelle, en présence des ingénieurs et de la maîtrise, rehaussée par la fanfare et l’harmonie du village. Puis avait lieu la remise des médailles du travail qui précédait l’apéritif d’honneur. Et enfin le grand repas de famille. Fils et filles, frères et soeurs, cousins et cousines se retrouvaient autour de la grande table de l’aïeul, ou de sa veuve, car le travail au fond du trou était dur et les mineurs devenaient rarement très vieux.
Le village, les villages grouillaient de vie, de commerces, d’activités diverses même si la poussière de charbon était omniprésente aussi bien dans la rivière que dans les rues et même dans les maisons. Mais qu’importe, il y avait du travail et la mine « nourrissait bien son homme ».
L’avenir était tout tracé : A quatorze ans, avec ou sans certificat d’études, on rentrait à la mine, et la vie suivait son chemin.
Et puis les mines ont fermé. Les chevalets ont été abattus, les puits bouchés. Même les « crassiers » ont disparu sous les frondaisons de grands arbres. Il ne reste plus qu’une poignée de mineurs dans chaque village. Mais la mémoire est là ! Les souvenirs tourbillonnent encore au coin des cités minières. Et Sainte Barbe n’est pas oubliée.
La messe solennelle aura lieu le dimanche 8 décembre à 10 h 30 en l’église du village et la présence de l’Harmonie des Mineurs du Martinet réhaussera sa solennité.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 08/12/2013)

Posted in ACTUALITES, COMMEMORATIONS, CULTE, EGLISE ROMANE, MÉMOIRE COLLECTIVE, TRADITIONS | Leave a comment

L’ARBRE D’OR FAIT SON RETOUR SUR LA COMMUNE

Le mûrier, l’arbre d’or a fait la richesse des Cévennes bien avant le charbon.
Sous le règne d’Henri IV, la France est une grande consommatrice de soie. Olivier de Serres, conseiller du roi, a encouragé la culture du mûrier. Une pépinière de muriers avait même été créée à Meilhen (alors commune de Saint Jean).
Au fil du temps, les mas cévenols se sont rehaussés de magnaneries ( pièces où on éduquait les vers à soie). Les bourgs ont vu la construction de très nombreuses filatures. Les bas de soie cévenols vont habiller tous les mollets des cours d’Europe.
Au début du XIXe siècle, L’Education des vers à soie est à son apogée. Mais dans la deuxième moitié de ce siècle, des maladies déciment les élevages. La découverte de Pasteur pour sélectionner les « graines » (oeufs) n’arrêtera pas le déclin des « magnaneries ». Une importante partie de la population, privée de travail, quittera le pays.
Le déclin de la sériciculture a entraîné la dégénérescence du mûrier. Si autrefois le mûrier était omniprésent sur les « faïsses » et les « bancels » cévenols , il a maintenant quasiment disparu. On voit quelquefois au bord des chemins quelques troncs tourmentés qui agonisent lentement.
L’association du Conservatoire de Mercoire, commune de Peyremale, a permis au Conservatoire botanique national de Porquerolles d’implanter le double d’une collection de mûriers. Le verger compte 61 variétés différentes.
Ce conservatoire a récemment offert quatre plants de mûriers à notre commune. Ils ont été plantés sur la bute qui domine la grand’place du village. Bien exposés au soleil, et régulièrement entretenus par les employés municipaux, ils devraient d’ici quelques années rappeler que Saint Jean des Cèbes fut aussi un lieu important pour l’éducation du ver à soie.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 07/12/2013)

Posted in ACTUALITES, FLEURISSEMENT, FLORE, MÉMOIRE COLLECTIVE, PATRIMOINE, SERICICULTURE | Leave a comment

PUITS N°4, UNE MAQUETTE RÉALISÉE PAR MAX BRESSON

© Jean-Marc Garnier

Max Bresson, on ne le présente plus ! Sa casquette de marin toujours vissée sur la tête, on le trouve le plus souvent dans son atelier de …maquettiste. Cette passion des maquettes lui est venue lorsqu’il était marin, sur les mers du globe.
Il a réalisé les modèles réduits des bateaux sur lesquels il a navigué ou d’autres qu’il a côtoyé tout au long de sa carrière.
En retraite, revenu au village, cette passion ne l’a pas lâché et la construction de maquettes de bateaux s’est poursuivie. Puis, loin des grands espaces maritimes, Max s’est lancé dans la construction de la maquette de l’église… et la machine créatrice s’est emballée ! Pourquoi ne pas réaliser aussi celle du château ? Et de maison en maison, de ruelles en placettes, c’est tout le quartier médiéval du Barry qui a vu le jour. Des heures et des heures de travail, des jours et des jours de découpage, d’assemblages, de collage et voilà que tout le village s’est retrouvé en miniature, confortablement installé au Musée des Blasons.
Max Bresson ne s’en tiendra pas là. Il avait déjà réalisé pour la famille ou des amis des maquettes du puits N° 4 de Saint Jean, dans lequel il avait travaillé à l’âge de treize ans. Cette fois, c’est une maquette grand format du chevalement de ce puits et du bâtiment de la machine d’extraction qu’il a réalisé.
Début décembre, les mineurs fêtent Sainte Barbe, leur patronne. Chaque année, dans l’église du village, une messe solennelle est célébrée en son honneur. Rehaussée par la présence de l’Harmonie des mineurs du Martinet, cette cérémonie rappellera tout ce qu’a représenté la mine pour notre vallée.
La maquette du puits, réalisée par Max Bresson, trônera dans le choeur de l’église pendant la cérémonie.
A la fin de l’office, l’Association Familiale offrira un vin d’honneur dans le Centre Familial
Messe à 10 h 30.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 06/12/2013)

Posted in ACTUALITES, EGLISE ROMANE, MAQUETTE, MÉMOIRE COLLECTIVE, PATRIMOINE | Leave a comment

MISE À DISPOSITION D’UNE NAVETTE GRATUITE

A la demande de ses adhérents, l’association « La Saint Jeannaise » a décidé de mettre en place une navette gratuite avec chauffeur. Cette navette sera à la disposition des personnes âgées pour les conduire dans un premier temps aux Mages pour faire des courses, se rendre à la pharmacie ou à la poste.
C’est la Communauté de communes qui met le véhicule à disposition. Christine Diet, présidente de La Saint Jeannaise en assurera la conduite.
Ce moyen de locomotion fonctionnera tous les lundis après midi de 14h00 à 16h45 et débutera le lundi 9 décembre. Le service sera interrompu pendant les vacances scolaires de Noël.
Pour s’inscrire, vous pouvez venir le jeudi après midi à l’atelier de couture de l’association, dans le local au bout du couloir de la salle des mariages (ancienne consulte minière), ou en téléphonant au 04 66 25 82 20 en soirée.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 04/12/2013)

Posted in ACTUALITES, ASSOCIATIONS, VIVRE EN CEVENNES | Leave a comment

UN AGRÉABLE MOMENT DE CONVIVIALITÉ CONCOCTÉ PAR LE CCAS

Un tiers de personnes du 3e âge, un tiers de jeunes seniors, un tiers de génération montante, un tiers de musique entraînante, et voilà, cela aurait pu être un cocktail façon César de Pagnol ! Plus simplement, il s’agit du repas organisé par le CCAS pour les aînés, mais auquel des Saints Jeannais plus jeunes ont pu participer.
La toiture du Trianon étant défaillante, c’est dans le Centre Familial qu’a eu lieu ce moment convivial traditionnel.
Au début, la température extérieure un peu frisquette avait engourdi les esprits. Mais après le kir, le foie gras et les coquilles Saint Jacques préparés par Bruno traiteur, Mireille, la chanteuse-animatrice a su trouver les bonnes chansons. C’est sur des musiques entraînantes que jeunes et moins jeunes se sont retrouvés sur la piste de danse. Doyen et doyenne ont été surpris en train de faire tourner les serviettes, c’est dire si l’ambiance était pétillante.
Entre le gigot d’agneau, le fromage et le dessert, chansons et danses se sont succédés à l’envie. Après le café et le champagne, la piste n’a pas désempli. Slow, tango, passo ou madisson ont fait bouger les danseurs avec plus ou moins de souplesse, suivant l’âge et la condition physique. Mais le coeur y était, c’est l’essentiel.
Si bien qu’il faisait déjà nuit quand les convives se sont quittés à regret en remerciant chaleureusement Françoise et les membres du CCAS qui avaient oeuvré pour ce beau moment de détente et de convivialité.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 03/12/2013)

Posted in ACTUALITES, CCAS, LOISIRS | Leave a comment

APPEL D’OFFRE MARCHÉ DE MAÎTRISE D’ŒUVRE – « VILLAGE DE CARACTÈRE »

Marché d’Appel d’Offre concernant la maîtrise d’oeuvre en vue de définir une programmation d’action de l’étude et du suivi architectural et paysager à réaliser en vue d’obtenir le label  »Village de Caractère ».

1 – Avis d’appel à la concurrence – MOE W

2 – Jaquette

3 – Règlement de la consultation

4 – Acte d’engagement

5 – Cahier des Clauses Administratives Particulières

6 – Page de garde C.C.T.P

7 – 110429 DIAG CAUE StJeanDeV

8 – Cahier des charges

9 – LABEL

10 – 2013_BC_RECEPT_DCE_UNITE

Posted in ACTUALITES, TRAVAUX, VILLAGE DE CARACTÈRE | Leave a comment

ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES ET TÉLÉPHONIQUES

© Jean-Marc GARNIER

C’est parti pour le village de caractère !
On en parlait depuis pas mal de temps, en réunion officielle, en commission et en conseil municipal. Ce n’est maintenant plus un simple projet, cela est devenu une réalité. Pour le moment, ce ne sont que les débuts. Les travaux sont prévus de longue haleine, surtout que dans le Barry, ils seront plus manuels que motorisés, vue l’étroitesse des ruelles.
Dans un premier temps, les fils électriques et téléphoniques vont être enfouis autour de la place Jean Jaurès. Le tracto pelle est donc entré en action. Creusement de tranchées et pose de gaines sont à l’ordre du jour. Les gaines sont ensuite recouvertes de sable, puis les ouvriers posent des filets de repérage. Ils avertiront de la présence de cables lors d’éventuels travaux postérieurs. Rouge pour l’électricité et vert pour le téléphone. La tranchée est ensuite comblée avec du gravier.
Finis les câbles qui tissaient leurs toiles pas toujours élégantes au dessus des toits en tuiles romanes en courant d’un poteau en béton vers un autre poteau en bois ou en aluminium. Le quartier gardera la modernité de la fée électricité, tout en étant débarrassé de ses fils aériens, dépliés en écheveaux disgracieux.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 30/11/2013)

Posted in ACTUALITES, TRAVAUX | Leave a comment

LES DOSSIERS EVOQUÉS LORS DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL

Toutes les questions débattues lors du Conseil municipal ont été votées à l’unanimité.
Les associations qui avaient envoyé un dossier de demande ont obtenu une subvention identique à l’année précédente soit : 750 € pour le Sou des écoles et pour l’Association Familiale, 500 € pour l’Ecole de Foot de la Vallée et 300 € pour La Saint Jeannaise.
Des décisions modificatives concernant l’ajustement en fin d’année, aussi bien du budget communal que du budget assainissement ont été adoptées.
Des sommes dues, mais que la commune ne pourra pas récupérer pour cause d’insolvabilité des débiteurs ont été placées en non valeur, 3953 € de loyers impayés et 460 € d’assainissement sont donc définitivement perdus.
Des aides ont été attribuées aux élèves du village fréquentant le collège du Martinet. 10 enfants partiront en voyage de découverte des Volcans d’Auvergne et 13 autres sont concernés par un voyage en Angleterre. Une aide de 30 € est accordée à chacun pour un montant total de 690 €.
Des primes ont été votées pour les agents communaux : 300 € brut pour les titulaires et 200 € brut pour les agents non titulaires. Cette prime sera modulée pour les temps partiels.
Le grand chantier d’aménagement en vue de l’obtention du label « Village de caractère » débute cette semaine. Réseaux électriques et téléphoniques vont être enterrés aux abords du quartier du Barry.
Bernard Hillaire fait part ensuite d’une réunion des maires en ce qui concerne les « zones blanches » qui ne reçoivent pas encore le téléphone portable. Peu d’espoir d’une amélioration prochaine de la situation sur notre village.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 28/11/2013)

Posted in ACTUALITES, VIE ADMINISTRATIVE | Leave a comment

MESSE DE LA SAINTE BARBE DANS L’ÉGLISE ROMANE

La messe de Sainte Barbe aura lieu le dimanche 8 décembre à 10h30. Elle sera animée comme autrefois par l’Harmonie des Mineurs. A cette occasion, sera inaugurée la maquette du puits de mine de Saint Jean réalisée par Max Bresson.

Posted in ACTUALITES, EGLISE ROMANE, MAQUETTE, PATRIMOINE | Leave a comment

PREMIÈRE APPROCHE DES ÉLECTIONS MUNICIPALES

© Jean-Marc GARNIER

Une première réunion de présentation d’une liste pour les élections municipales a été programmée. Pour l’instant, seules les personnes de l’équipe actuelle qui souhaitent se représenter se sont manifestées publiquement.
Bernard Hillaire, le maire actuel, a déclaré « La fonction de maire est une fonction exaltante, mais c’est aussi une fonction très exigeante ». Il a fait part de sa décision de ne pas solliciter un nouveau mandat de maire. Il figurera cependant sur la liste des candidats à l’élection.
Il a poursuivi : « Et puis, il y avait l’opportunité de passer le témoin à une personne qui me paraît réunir toutes les qualités, les compétences et la personnalité indispensable pour assurer cette fonction ». D’un commun accord, il est décidé que José Puso conduirait la liste aux prochaines élections municipales.
« Il est actuellement directeur de l’école communale et prendra sa retraite au mois de juillet. Il sera alors pleinement disponible pour ce mandat de maire ».
José Puso a rappelé qu’il était « enfant du pays », parti quelques temps pour des raisons professionnelles, il a retrouvé depuis quelques années la maison familiale.
« Avec une nouvelle équipe, composée d’anciens conseillers expérimentés et de nouvelles personnes motivées et enthousiastes, il souhaite insuffler une dynamique au village afin de continuer le travail déjà entrepris, tout en apportant de nouvelles idées. »
La liste menée par José Puso, sera présentée aux électeurs au début de l’année prochaine.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 01/12/2013)

Posted in ACTUALITES, ELECTIONS, VIE ADMINISTRATIVE | Leave a comment

UN LIVRE SUR L’ABBÉ SÉGUIER

LIVRE SEGUIER

Les prieurs de l’église du village ont connu des fortunes et des renommées diverses au cours des siècles. L’abbé René Séguier (1703-1767) exerça son ministère à Saint Jean pendant trente quatre ans. C’était un lettré et un philosophe. Il a laissé une oeuvre épistolaire aussi abondante que variée, conservée par les soins de son frère Jean-François Séguier, érudit nîmois de renom.
Une abondante correspondance côtoie un essai éclairé et spirituel sur « Les moeurs des Cévennes » écrit en 1749. Il composa aussi divers travaux sur la « langue du pays », cette langue d’Oc qu’il entreprit de défendre et d’illustrer par une grammaire, un dictionnaire et d’élégantes traductions.
François Pugnière et Claire Toreilles proposent une édition critique d’une partie des manuscrits de l’abbé Séguier. Cet ouvrage nous donne l’occasion d’aborder la complexité des liens unissant culture populaire et culture savante dans la France des Lumières.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 25/11/2013)

Si vous souhaitez acquérir cet ouvrage (20.00 €), il est disponible auprès de Cathy Justet ( 04.66.25.65.42).

Posted in ACTUALITES, CULTURE, MUSÉE DES BLASONS | Leave a comment

BOIS RAMÉAL FRAGMENTÉ : TECHNIQUE NATURELLE D’AMENDEMENT DU SOL

© Jean-Marc GARNIER

Dans les forêts poussent de magnifiques arbres sans aucune intervention humaine pour apporter un quelconque fertilisant. Les seuls apports se font lors de la chute de branches ou de feuilles qui se décomposent au sol. Partant de ce constat, des essais d’utilisation de rameaux broyés ont été tentés au Canada avec succès.
Cette technique est maintenant pratiquée en France. Des broyeurs motorisés facilitent le travail de mise en oeuvre.
Ces fragments de bois ont une triple action en se décomposant lentement. Le B R F (Bois Raméal Fragmenté) nourrit les plantes, il absorbe la pluie, évite le lessivage des sols et limite l’évaporation. De plus, c’est un thermorégulateur qui protège de la chaleur en été et du froid en hiver.
A Saint Jean, les employés municipaux utilisent les chutes de taille des platanes, mûriers et autres arbres du domaine communal. Grace au broyeur de la Communauté de communes, le B R F a été préparé. Il sera répandu autour des plantes et arbustes qui ornent le village. Les morceaux de bois se décomposant au fil du temps, il est nécessaire de renouveler l’opération tous les deux ou trois ans. Ainsi, l’écosystème se reconstruit durablement au niveau du sol.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 24/11/2013)

Posted in ACTUALITES, FLORE, SERVICE TECHNIQUE | Leave a comment

LES POMPIERS S’ENTRAÎNENT POUR ASSURER NOTRE SÉCURITÉ

© Jean-Marc Garnier

Faire le 18 sur son téléphone est un geste salutaire en cas d’incendie, d’accident ou de problèmes de santé graves et subits. Rapidement, les pompiers arrivent, sirène hurlante pour s’ouvrir un passage sur la route.
Sur place, quelles que soient les circonstances, pas d’improvisation, pas d’à peu près. Le chef d’équipe donne les ordres et chacun, suivant ses attributions, effectue les gestes appropriés aux circonstances.
Tout le déploiement de matériel, la prise en charge des blessés ou des malades peut sembler tout simplement naturel.
Il n’en est rien. Car pour être opérationnel, faire les bons gestes au bon moment, sauver des vies, il faut s’entraîner. C’est ce qu’ont fait les pompiers samedi tout au long de la journée : Le matin, de la théorie en salle et, l’après midi, des exercices pratiques.
Sauvetage à effectuer : Au pied du pont de chemin de fer, au Barry, un blessé léger, qui doit être remonté sur le pont. La mise en place du matériel de treuillage n’a pas été chose facile pour les apprentis. Sébastien, chef de l’opération, les a laissé tâtonner, leur indiquant leurs erreurs, demandant de modifier les fixations des cordes, et bien d’autres détails. Au moment de la remontée, encore quelques problèmes à résoudre. Puis le blessé s’est progressivement élevé en toute sécurité le long des voûtes du pont, avant d’être récupéré sur le ballast.
Gageons que la prochaine fois, dans un sauvetage réel, les techniques apprises et répétées lors de ce stage seront mises en application pour la plus grande sécurité des blessés secourus.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 22/11/2013)

Posted in ACTUALITES, PREVENTION | Leave a comment

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

Il se réunira lundi 25 novembre à 18 h 30, salle des mariages.

À l’ordre du jour : attribution de subventions aux associations ; décisions modificatives des budgets M. 14 et M. 49 et subvention d’équilibre de la M. 49 ; admissions en non-valeur ; demandes de subventions course de Ladrecht et collège du Martinet ; primes de fin d’année aux agents titulaires et non titulaires ; additif au plan de nomination des rues ; travaux sur les réseaux électriques et téléphoniques dans le cadre de l’opération “Village de caractère”.

Posted in ACTUALITES, VIE ADMINISTRATIVE | Leave a comment

L’INITIATION AU CIVISME N’ATTEND PAS LE NOMBRE DES ANNÉES !

Ecologie, écologie : nous entendons, nous lisons ce mot à tout instant dans les médias. Et pourtant, nos poubelles sont pleines de nourriture encore consommable, de papiers, de bouteilles plastiques et autres canettes. Bien sur, certains font maintenant l’effort du tri sélectif. L’ère du recyclage anti gaspi est en marche, mais avance à tous petits pas.
Et que dire de tout ce qui est jeté par les fenêtres des voitures ?
Heureusement, chaque année, un projet est établi par Charlotte Depraetere, animatrice Environnement du Service Enfance Jeunesse de Vivre en Cévennes. Ce projet, validé par l’Inspection Académique, le Syndicat ABCèze et l’Agence de l’eau permet de mettre en place des animations de sensibilisation pour les enfants de maternelle, du primaire et du collège.
D’autre part, certains prennent leur avenir en main. Le Conseil Commun’eau terre est un groupe de jeunes de 9 à 13 ans élus par leurs camarades de classe. Sous l’oeil bienveillant de Charlotte, ils se réunissent chaque vacances scolaires et le mercredi. Ils ont pour objectif de réaliser des actions et de mettre en place des projets concernant la protection de l’environnement. L’année dernière, ils se sont intéressés au traitement des eaux et ont réalisé un court métrage de sensibilisation.
Cette année, ce sont les déchets qui les préoccupent. En toute logique, ils ont organisé une matinée de ramassage le long des rues et chemins du village. Sous la conduite de Charlotte, la monitrice, de José, Directeur de l’école, mais aussi de Françoise et de Michel, ils ont récolté cinq grands sacs de déchets. Triés, les recyclables ont été déposés dans les containers de tri sélectif.
Le jour de sa réalisation, cette démarche civique avait fait, à juste titre, l’admiration de Youki et Mirza, nos deux chiens bavards et observateurs !

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 18/11/2013)

Posted in ACTUALITES, PREVENTION, VIE SCOLAIRE, VIVRE EN CEVENNES | Leave a comment

LES DERNIÈRES ACTUALITÉS SUR LE GAZ DE SCHISTE

Posted in ACTUALITES, PREVENTION | Leave a comment

GRAND-MERE M’A RACONTÉ… LES CÉVENNES

© Jean-Marc GARNIER

Dans les mas, toutes les familles les « éduquaient ». Grand-mère achetait la « graine » sur un « pétas », elle la mettait dans un petit sac qu’elle suspendait à son cou, pour la tenir au chaud. Quand ils étaient nés, elle les montait à la « magnanerie », les déposait sur des « claies » et commençait à leur donner de « la feuille ». Mais ils grossissaient très vite, et tous les huit jours, ils « dugaient » pendant 24 h. A la dernière, « la grande frèze », on allait couper le « brus » pour les « encabaner ». Ils « montaient » et tissaient leurs cocons. Quand tous étaient enfermés, il fallait « décoconner ». De grandes charrettes, emportaient la récolte jusqu’à la filature. Les bonnes années, c’était la fête, car l’argent frais rentrait à flot. Le murier était appelé « L’arbre d’or » car la vente des cocons apportait richesse dans la maison.

Ces souvenirs cévenols demandent quelques explications. L’éducation (on ne parle pas d’élevage) des vers à soie (les magnans) a fait la richesse des Cévennes pendant plusieurs siècles. C’est dans la magnanerie, pièce qui occupait tout le dernier étage des mas qu’on les installait. En un mois, ces « insectes », bien nourris avec en exclusivité des feuilles de murier, passent de 1 mm à 9 cm. Ils doivent muer 4 fois car la peau ne peut pas s’adapter à cette croissance exponentielle. Quand ils changent de peau, ils ne mangent plus pendant 24 h et sont inactifs : Ils « duguent ». Après la dernière mue, la « grande frèze », ils se préparent. Ils cherchent un endroit propice au milieu des branches de bruyère (le brus) que le sériciculteur a installé en forme de cabane. Le ver tisse son cocon : 1500 mètres d’un fil très fin et très solide. A l’intérieur du cocon, la chrysalide se forme puis se transformer en papillon. Il faut donc « décoconner », (retirer les cocons) et les porter à la filature avant que le papillon ne sorte en détruisant le fil.

Ainsi allaient les Cévennes, entre l’arbre d’or et l’arbre à pain (le châtaignier). Mais les collines de nos vallées ne sont pas de tout repos. Les « faïsses » soutenues par des murettes, vous savez, « celles qui montent jusqu’au sommet de la colline » n’ont jamais été un jardin d’Eden. Il fallait avoir « l’âme bien née et noueuse comme un pied de vigne » pour survivre dans ces montagnes… « Ils ont quitté un à un le pays »… Bienheureux ceux qui ont su résister à l’appel des sirènes !

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre en juillet 2013)

Posted in FAUNE, FLORE, MÉMOIRE COLLECTIVE, PATRIMOINE, TRADITIONS | Leave a comment

11 NOVEMBRE

Il faisait un soleil radieux, temps de novembre qu’auraient bien voulu connaître les Poilus qui pataugeaient dans la boue des tranchées. Cette année, l’assistance était nombreuse. Enfants en tête, encadrant le porte drapeau, descendants d’anciens combattants, élus, militaires en retraite, présidents d’association, et quelques habitants du village ont défilé jusqu’au monument aux morts. Après le dépôt de gerbe et la minute de silence, le porte drapeau a procédé à l’appel aux morts. Puis, l’assistance a écouté les différents messages. Deux jeunes collégiens ont participé à ces lectures. Instant dérisoire mais symbolique, en espérant que ces moments tragiques ne se renouvelleront pas.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 16/11/2013)

Posted in ACTUALITES, CEREMONIES, COMMEMORATIONS | Leave a comment

MODIFICATION DU STATIONNEMENT CE WEEKEND

Afin de faciliter le bon déroulement du marché de Noël, le stationnement sera interdit du quartier de la Buvette au Bar « Le Saint Jean » du samedi 16/11 – 20h00 jusqu’au dimanche 17/11 – 20h00.

Posted in ACTUALITES, STATIONNEMENT | Leave a comment

LOTO DE L’ASSOCIATION FAMILIALE – DIMANCHE 17 NOVEMBRE – 17h00

Le loto de l’Association Familiale aura lieu ce dimanche 17 novembre à 17h00 (Centre Familial).

Venez nombreux !

Posted in ACTUALITES, ASSOCIATIONS, LOISIRS | Leave a comment