CELIA HEUB ELUE MADEMOISELLE VALLEE DE L’AUZONNET

Défiler devant plus d’une centaine de personnes, monter sur scène, se présenter, pas évident pour des jeunes filles ! Et pourtant, elles l’ont fait. Dix candidates se sont présentées pour participer au concours de « Mademoiselle Vallée de l’Auzonnet ». Il faut dire qu’elles étaient motivées par des « miss » et des « Mademoiselles » déjà élues dans d’autres concours. Ces dernières leur ont montré la voie pour un petit show sur scène.

Puis, en tenue de ville, en short et tee shirt ou en tenue de soirée, individuellement, ou en groupe, les candidates ont tenté de convaincre le public et surtout le jury. Chacune a dû aussi présenter et expliciter son intérêt pour son activité préférée ou pour ses ambitions pour l’avenir. Nous avons donc vu des passionnées de danses modernes ou de hip-hop, une sportive ferrue de hand-ball et des amoureuses d’équitation, avec un magnifique poême sur le «cheval-passion ». Pour l’avenir, l’une envisage de devenir photographe et réalise déjà de magnifiques albums-photos. Une autre veut devenir pompier pour voler au secours des personnes en danger.

Sous la présidence de Miss Gard 2011, les membres du jury ont conciencieusement noté les différentes présentations de chaque candidate. Difficile de choisir, mais il fallait bien se décider ! Le palmarès final s’établit donc comme suit : Célia HEUB a été élue « Mademoiselle Vallée de l’Auzonnet » ; 1e demoiselle : Madisson MARTELLI ; 2e demoiselle : Sabrina CHASSANG ; 3e demoiselle : Nora MARECHAL ; Demoiselle d’honneur : Aurore LOUMY. De son côté, Anna LAROCHE s’est vue décerner le « Prix du public ». Ces six demoiselles participeront au concours de « Mademoiselle Cévennes Camargue » qui aura lieu début janvier.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 23/10/2012)

23

Posted in ACTUALITES, ELECTIONS | Leave a comment

ENCORE UNE VISITE INDÉSIRABLE AU VIRAGE DE LA NOUGAREDE

Une nouvelle fois, une voiture a fait une sortie de route, elle a défoncé un portail et a blessé un chien qui se trouvait à proximité.
Sous la violence du choc, le portail qui était fermé a explosé et le véhicule a continué sa trajectoire à reculons sur le chemin d’accès de la maison en contrebas de la route. Le conducteur, qui vraisemblablement n’était pas blessé, a pris « la poudre d’escampette ». La gendarmerie a fait les constats d’usage et mène l’enquête. Le véhicule en piteux état et hors d’état de rouler, a du être treuillé puis chargé sur un camion.
Plus de peur que de mal pour les habitants de la maison qui attendent avec impatience les travaux d’aménagement de ce virage, et surtout le respect de la limitation de vitesse. Les accidents à répétition mettent en péril l’intégrité physique des riverains de ce virage.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 16/10/2012)

Posted in ACTUALITES, PREVENTION, SÉCURITÉ ROUTIÈRE | Leave a comment

EXTRAIT DU JOURNAL D’INFORMATION DES MAIRES DU GARD

Posted in ACTUALITES | Leave a comment

COMPTE RENDU DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL

Modification cadastrale : Une parcelle appartenant à la commune, qui est traversée par le nouveau chemin de Canteser, a été redécoupée et piquetée par un géomètre. La parcelle située en dessous du chemin, sollicitée par le propriétaire mitoyen lui est proposée à la vente au prix de 1 € le mètre carré, frais de bornage et de notaire à sa charge.
Les subventions municipales pour la réfection des façades connaissent toujours un beau succès. Les deux subventions prévues pour cette année ont été attribuées : l’une pour le jointoyage d’une maison au Barry, l’autre pour la peinture d’une maison dans les Granges. Dorénavant, le choix de la couleur en ce qui concerne la peinture devra obtenir l’aval de la municipalité.
L’avant projet pour la réhabilitation du pluvial et des eaux usées du quartier du Barry a été adopté. Cette phase va permettre de solliciter les subventions auprès de l’Agence de l’eau et du département. Ensuite, si ces subventions sont accordées, et si la commune peut financer sa part, les appels d’offre pourront être lancés.
Le conseil approuve l’adhésion de la commune à la nouvelle Charte du Parc National des Cévennes. La commune sollicite son inscription dans la zone périphérique du parc.
Le maire expose ensuite les perspectives du programme des « Journées mémoire d’un village » les 1 et 2 décembre 2012. Projection de collections de photos, améliorées et enrichies, conférences, expositions, émission radio, atelier de recueil de mémoire. Un calendrier 2013 sera même édité à cette occasion. Un atelier photos de familles actuelles sera mis en place pour les personnes présentes durant ces deux journées, afin d’assurer la mémoire du temps présent pour les générations futures.
La salle du Trianon sera désormais réservée au seul usage de la commune : usages municipaux ou communautaires et associations du village. Plus de prêts aux particuliers.
La discussion s’est ensuite engagée sur la vitesse excessive des véhicules dans le village et sur le problème du stationnement de plus en plus anarchique. Le débat reste ouvert sur les solutions possibles à apporter à ces problèmes.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 27/09/2012)

Dans le compte rendu ci-dessus, un excès de précipitation a fait penser que les travaux de mise en conformité des réseaux d’eaux usées et du pluvial du Barry allaient pouvoir commencer bientôt. Le maire précise que nous n’en sommes pas encore aux appels, mais seulement à l’adoption de l’avant-projet. Cette phase va permettre de solliciter les subventions auprès de l’Agence de l’eau et du département. Ensuite, si ces subventions sont accordées, et si la commune peut financer sa part, les appels pourront être lancés.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 30/09/2012)

 

Posted in Uncategorized | Leave a comment

VENDANGES A L’ANCIENNE EN CÉVENNES

L’automne est la période des vendanges. En plaine, dans les champs de vigne, les machines à vendanger parcourent les rangées souvent avant le lever du soleil, et quelquefois même la nuit tombée. Les tracteurs transportent des tonnes et des tonnes de raisins vers les caves coopératives où de grosses machines égrappent, écrasent et pressent les grains muris à point.
Mais sur les « faïsses » cévenoles la chanson est bien différente. Il faut grimper par des escaliers de pierres disjointes, couper les grappes au « poudet », sorte de couteau recourbé, et les déposer dans des seaux que l’on verse dans des « cornues » en bois. A deux, avec des barres de bois, on transporte ces cornues pleines de raisins jusqu’à la cave voutée. Il faut ensuite tourner la manivelle du fouloir pour écraser les raisins, puis verser le moût dans la cuve, où il va fermenter. En attendant de soutirer le vin, il faut sortir les tonneaux en châtaignier, « las boutos », près de la source du mas pour les « embuguer », afin qu’ils deviennent étanches. Une fois égouttés, il faut les « mécher » pour les sécher et les assainir en faisant brûler une mèche de souffre à l’intérieur. Quelques jours après, il faut « couler » le vin et remplir les tonneaux. Puis on entend le cliquetis du pressoir qui serre « la raque » (les rafles) afin d’en extraire le peu de vin qu’elle contient encore.
Clinton, Jacquet, Œillade muscade, Isabelle, Madeleine, Villard blanc et d’autres cépages maintenant oubliés ont rempli la « la fouillette » (bouteille) que tout cévenol emportait quand il allait travailler sur ses « faïsses ». Cette pratique se perpétue encore dans quelques mas où l’on s’efforce de maintenir les traditions.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 29/09/2012)

Photo : Le pressoir manuel permet d’extraire les dernières gouttes de nectar…

Posted in Uncategorized | Leave a comment

LES FEUILLES D’AUTOMNE, EMPORTÉES PAR LE VENT

Victor Hugo, Paul Verlaine, Jacques Prévert, Guillaume Apollinaire et bien d autres grands poètes Français ont chanté l’automne et ses couleurs chatoyantes.
A cette époque de l’année, les longs jours sont passés, les mois charmants finissent. Hélas ! On voit déjà les arbres qui jaunissent ! L’automne est triste avec sa bise et son brouillard, et l’été qui s’enfuit est un ami qui part. Feuilles jaunes et feuilles rousses voltigent au vent léger, alors que les sanglots longs des violons de l’automne blessent le cœur des doux rêveurs d’une langueur monotone. Le poète salut les bois couronnés d’un reste de verdure, contemple les feuillages jaunissants sur les gazons épars, et dit adieu aux derniers beaux jours qui sont un peu le deuil de la nature, vaguement éclairés par un soleil palissant. Tout autour de nous, le vent bondit, les pommes roulent, il pleut des noix et les feuilles desséchées s’écroulent en tourbillons infinis au creux des flaques d’eau. Au fil des jours, le vent tourbillonnant rabat les volets, la tonnelle grelotte et la terre est mouillée, et la mélancolie s’installe derrière les vitres fermées. La pluie au bassin fait des bulles et les hirondelles sur le toit tiennent des conciliabules…

Belle rêverie automnale… et pourtant, si l’automne est la saison des champignons, c’est aussi celle où les souvenirs se ramassent à la pelle et les feuilles mortes aussi. C’est ainsi qu’à cette époque, les jardiniers entassent les feuilles sur le tas de compost. Les gardiens de square peine à tenir les allées dégagées sous les platanes à l’ombre estivale si généreuse. Les employés municipaux, sans relâche, ramassent les feuilles pour dégager trottoirs et caniveaux. Ce travail sera sans cesse renouvelé jusqu’à la fin de la chute des feuilles…

Mais les sanglots longs des violons de l’automne… apportent souvent de grandes satisfactions aux chercheurs de champignons.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 23/09/2012)

Posted in ACTUALITES | Leave a comment

UNE NOUVELLE EQUIPE POUR CETTE RENTRÉE SCOLAIRE

Effectifs stables, personnel au grand complet, soleil pointant à l’horizon, tout ce qu’il faut pour une rentrée réussie!
José Puso, enfant du pays est le nouveau directeur de l’école. Après avoir enseigné de nombreuses années dans la vallée de la Cèze, il retrouve l’école où il a appris à lire, écrire et compter. C’est avec un peu d’émotion qu’il a pris la parole pour faire la présentation de l’équipe enseignante.
Raphaël Bernat est resté fidèle au poste. Toujours avec le soutien de Martine Bilois, il assurera la classe de maternelle. Changement par contre dans la classe CP, CE1, CE2 où deux enseignants se partageront la tache, chacun exerçant à mi-temps. Loïc Missonnier, titulaire du poste, partagera sa charge avec Nathalie Brengues, qui, elle, assure un autre mi-temps à l’école de Saint Florent.
José Puso, directeur, s’occupera des élèves du cours moyen. Deux niveaux dans cette classe : les CM1 et les CM2. Ces derniers se prépareront toute l’année en vue d’une entrée au collège l’année prochaine.
L’appel a permis à chacun de repérer sa salle de classe. Les uns avec un large sourire, les autres avec une petite larme à l’œil, chacun a trouvé sa place pour une année studieuse. Quant aux parents, ils étaient certes rassurés de voir que tout était prêt pour accueillir leurs bambins. Mais, surtout ceux des enfants de maternelle, étaient aussi partagés entre la fierté de voir leur progéniture « devenir un grand » et ce petit brin d’angoisse du au sentiment d’avoir l’impression « d’abandonner leur petit bout de chou » pour la première fois. Mais d’ici quelques jours tout sera rentré dans l’ordre naturel des choses

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 05/09/2012)

Posted in ACTUALITES, ENSEIGNEMENT, VIE SCOLAIRE | Leave a comment

JOURNÉES DU PATRIMOINE : DES VISITES A NE PAS MANQUER

« A l’assaut des vieilles pierres et des trésors insoupçonnés ! » nous propose le supplément Midi Libre consacré aux journées du patrimoine. C’est bien de cela dont il faut profiter pour ce week-end culturel des 15 et 16 septembre.
A Saint Jean, église romane et musée des blasons seront ouverts au public. L’église, dont certaines parties datent du XIIe siècle renferme un chrisme de l’Empereur Constantin qui régna sur Rome au IVe siècle. Vous n’avez jamais vu de chrisme ? C’est donc l’occasion de venir le découvrir et d’écouter son histoire.
Vous pensez peut-être que la sonorisation et les amplificateurs de sons sont une invention récente ! Point du tout, ils existaient déjà il y a plusieurs siècles dans la voûte du chœur de l’église ! Mytra, ce dieu romain, a certainement été adoré dans un temple qui précéda la construction de l’église. Deux bas relief en témoignent.
Une exposition temporaire de tous les vêtements religieux et des ornements anciens permettra aux moins jeunes de retrouver les souvenirs de leur enfance avec les chapes et chasubles aux couleurs des différentes célébrations religieuses.
Et les blasons, étaient-ils des supports publicitaires au Moyen Âge ? Venez découvrir leur histoire et leur langage au milieu des armes et des armures de la même époque.
Vous pourrez aussi déambuler dans les ruelles du quartier médiéval et découvrir les petites fontaines du quartier du Barry.
Entrée gratuite. Visite libre du musée des blasons, visite guidée de l’église romane.
Horaires d’ouverture : samedi 15 et dimanche 16 septembre de 14 h à 18 h.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 14/09/2012)

Posted in ACTUALITES, ASSOCIATIONS, CULTURE, EGLISE ROMANE, MÉMOIRE COLLECTIVE, MUSÉE DES BLASONS, VISITES COMMENTÉES | Leave a comment

MISE EN JOUR ET AMÉLIORATION DE LA PAGE MÉTÉO

A découvrir, c’est par ici : http://saintjeandevaleriscle.com/meteo/

 

Posted in ACTUALITES, METEO | Leave a comment

ELECTION DE MADEMOISELLE AUZONNET

Le Comité d’animation prépare l’élection de « Mademoiselle Vallée de l’Auzonnet ». Cette élection aura lieu le samedi 20 octobre. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes.
Mesdemoiselles, si vous êtes âgées de 15 à 17 ans, et même si vous n’habitez pas la vallée, vous pouvez vous inscrire pour ce concours en contactant Sophie au 06 42 58 46 36

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 02/09/2012)

Posted in ACTUALITES, ASSOCIATIONS | Leave a comment

FERMETURE DE LA BOULANGERIE

La boulangerie Beaufils sera fermée du lundi 3 au mardi 11 septembre. Réouverture le mercredi 12 septembre.

Posted in ACTUALITES, COMMERCES | Leave a comment

ILS SE SONT DIT OUI, PLEIN D’ESPOIR

Quand la fiancée apporte dans la corbeille de mariage son diplôme de préparatrice en pharmacie qu’elle vient juste d’obtenir, la vie du couple s’annonce sous les meilleurs hospices. C’est le cas d’Amandine Martin qui vient de convoler en justes noces, selon l’expression, avec Sébastien Giorza, qui lui travaille dans l’alimentaire animalier.
Originaires de la région, habitants de Saint Jean il y a encore quelques mois, ils avaient déménagé il y a peu pour Alès. Mais, lorsqu’ils avaient fait les démarches officielles pour le mariage, ils habitaient à Saint Jean. C’est pour cela que les cérémonies, civile et religieuse, ont eu lieu au village.
A la mairie, Christine Diet, adjointe et donc officier d’état civil, a procédé à la lecture des textes officiels, avant de recevoir les consentements des fiancés. Puis le cortège s’est dirigé vers l’église romane où le père Gauzy a présidé la cérémonie religieuse, après avoir laissé famille et amis prendre des photos.
C’est dans une atmosphère recueillie que parents et amis ont pris part à la lecture de beaux textes. Les alliances bénies ont été échangées. Les témoins ont ensuite signé le registre de catholicité dans lequel ont été consignés les engagements des nouveaux époux.
Sous une pluie de pétales bleus et blancs, le couple est ressorti de l’église sous les applaudissements. Inutile de dire que leurs sourires en disaient long sur leur bonheur partagé.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 29/08/2012)

Posted in CEREMONIES, EGLISE ROMANE, ETAT CIVIL | Leave a comment

ENCORE UN VÉHICULE AU FOSSÉ !

Décidément, le virage de l’abri bus de la Nougarède pose bien des problèmes aux automobilistes. Une fois de plus, une voiture s’est retrouvée dans le fossé. Alors qu’elle arrivait des Mages, la conductrice a perdu le contrôle, et s’est retrouvée dans le fossé après avoir fait un demi-tour sur la chaussée. Plus de peur que de mal pour la conductrice, mais la voiture a subit des dégâts importants.
Suite à de nombreuses embardées dans ce virage, depuis quelques temps, le service des routes du Conseil Général se penche sur le problème. Déjà, des panneaux de signalisation comportant des chevrons bleus et blancs viennent d’être implantés. Ils devraient permettre une meilleure lisibilité de la route à cet endroit. Une analyse approfondie de ce tronçon de route sera entreprise rapidement. Elle portera sur le tracé, l’adhérence et le profil de la courbe. De même, une analyse du comportement des usagers dans cette courbe prononcée sera programmée.
Pour la sécurité de tous, espérons que les aménagements qui résulteront de ces analyses, mais surtout le comportement des automobilistes, mettront fin à tous ces accidents récurrents.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 31/08/2012)

Posted in PREVENTION, SÉCURITÉ ROUTIÈRE | Leave a comment

OFFICE RELIGIEUX

Une messe sera célébrée dans l’église romane du village ce dimanche 2 septembre à 9h30.

Posted in ACTUALITES, CEREMONIES, EGLISE ROMANE | Leave a comment

LA NOUGAREDE AIMERAIT REDEVENIR UN PETIT COIN DE PARADIS

Vous connaissez maintenant Youki, chien saint jeannais et Mirza, chien touriste. Tous deux, gentils toutous, pleins de bon sens et dotés d’une grande capacité d’observation nous font part de leurs dernières pérégrinations.
Mirza : Bonjour Youki, Je voudrais découvrir maintenant les quartiers excentrés, créés, m’a-t-on dit par la nécessité de loger tous les ouvriers venus travailler à la mine.
Youki : En effet, il y a plusieurs cités minières qui ont connu leur splendeur au siècle passé, avec des familles laborieuses et des enfants studieux et pleins de vie. Mais maintenant, beaucoup de choses ont changé !
Tout en discutant, nos deux promeneurs se dirigent vers la Nougarède.
En passant sur le pont, Mirsa constate que la rivière est propre, même s’il y a très peu d’eau en cette fin d’été.
Youki : Ce pont a connu beaucoup d’inondations, l’Auzonnet est passé par-dessus de nombreuses fois, mais il a résisté et reste encore solide.
Mirza : Oh ! C’est mignon ces maisons individuelles avec un jardinet devant.
Youki : Oui, autrefois, chaque mineur entretenait un bout de jardin, et quelques fleurs et c’était un vrai plaisir de déambuler dans les rues de cette cité.
Mirza : Maintenant, les nouveaux habitants semblent adeptes du laisser faire végétal, il y a plus d’herbes que de fleurs devant certaines maisons !
Youki : Les temps ont changé …
Mirza : Mais qu’est-ce que c’est que ces dépôts à côté des poubelles ?
Youki : Il faut croire que certains habitants de ce quartier n’ont pas vraiment le sens civique. Ils ne lisent pas le journal local, car des informations paraissent concernant les déchetteries accessibles gratuitement. On m’a confié que les déménagements étaient assez fréquents. Ceux qui partent laissent leurs encombrants dans la rue et les nouveaux qui arrivent copient largement les anciens !
Mirza : Pourtant, ce grand chêne au bord de la rivière semble un vénérable gardien de la convivialité et du savoir vivre des anciens.
Youki : C’était vrai, mais cette notion de bon voisinage, de respect des autres et de la nature semble se perdre, alors que des personnes et des associations s’époumonent à parler d’écologie et de respect de la nature.
Mirza : Il faut espérer qu’un jour, ce rêve deviendra réalité et que les hommes comprendront que notre planète doit être respectée et sauvegardée !

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 25/08/2012)

 

Posted in ACTUALITES, INCIVILITÉS | Leave a comment

LES INCROYABLES COMESTIBLES FONT DES EMULES

La télévision (France 2) a fait un reportage, un grand journal national (Le Parisien) a publié un article. Des journalistes de Midi Libre sont venus aussi à Saint Jean et ont diffusé l’information au niveau régional. La rubrique locale a présenté plusieurs articles… Quel est donc cet évènement qui a un retentissement local, régional et même national ?
Ce sont les « incroyables-comestibles ». De quoi s’agit-il : des bacs installés dans des lieux publics, quelques plants de tomate, de courgette ou de salade cultivés bénévolement et mis à la disposition de ceux qui veulent les cueillir. Cinq bacs sont déjà installés sur la commune.
Suite à une réunion de présentation, où plus d’une trentaine de participants avaient répondu présents, la formule a séduit. Des personnes présentes à la réunion se sont proposées pour créer de nouveaux bacs de culture. D’autres ont offert leur soutien financier pour acheter le matériel nécessaire. L’idée fait aussi des émules dans d’autres villages gardois. Ainsi, plusieurs personnes sont venues se renseigner sur les tenants et les aboutissants de la démarche et veulent lancer ce principe de culture à partager dans leur village.
Vue l’évolution de la démarche, il semble maintenant intéressant de constituer un comité de quelques personnes pour gérer les bacs sur Saint Jean. Il s’agirait de décider ce que l’on peut faire pour faire progresser cette généreuse aventure. Création de nouveaux bacs, d’emplacements en pleine terre, création d’un verger, les idées viendront en discutant. Si vous vous sentez concernés, et pour plus d’informations, connectez-vous au site : http://incredible-edible-valeriscle.fr

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 24/08/2012)

Posted in ACTUALITES, ASSOCIATIONS | Leave a comment

IL FAUT CULTIVER SON JARDIN

Il fut un temps où la moindre parcelle de terre, le moindre bout de « faïsse » était cultivé. Les châtaigniers étaient sur les hauteurs, les oliviers et les vignes sur les adrets. Dans le fond de la vallée et dans le creux des nombreux petits « vallats », partout où une source ou un petit point d’eau était disponible, les Cévenols, paysans, puis mineurs-paysans cultivaient leurs légumes. L’eau, bien précieux de nos collines, si abondante en automne et en hiver, devient rare au plus fort de l’été. Mais à force de travail et de patience, tout le monde pouvait être fier de ses cultures. Maintenant, « les vignes courent dans la forêt » et une grande partie des terres ont été abandonnées.
Cependant, des Rimes à Canteser, des Prats au Cambonnet, des amateurs persévérants font encore pousser de beaux légumes. De dix à quatre vingt dix ans, il n’y a pas d âge pour cultiver son jardin. C’est ainsi que tomates, haricots, aubergines, poivrons et courgettes fructifient sous le soleil ardent. Dès maintenant, et le jardinier doit être prévoyant, poireaux, navets et choux sont mis en place pour assurer les bonnes soupes d’hiver.
Et puis, il y a les fruits : fraises, cerises, abricots, prunes, framboises, sans oublier les melons qui font les délices des petits comme des grands.
Certains s’essayent à des cultures plus exotiques. Pendant que les cacahuètes se préparent sous terre, les plants de chayottes, grimpent sur les tonnelles.
Mais il ne faut pas oublier les oignons, qui figurent sur le blason de notre village. Ils ont fait la réputation de Saint Jean pendant des siècles et regagnent du terrain dans les jardins familiaux.
« Une année bonne et l’autre non », comme nous le chantait Ferrat, mais quel plaisir de déguster les fruits de son labeur, surtout s’ils sont bio … et de pouvoir en en faire profiter parents et amis étonnés de retrouver le vrai goût des fruits et légumes fraîchement cueillis comme autrefois !

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 22/08/2012)

Posted in ACTUALITES, LOISIRS | Leave a comment

PLAN SECHERESSE

Le comité sécheresse s’est réuni en début de mois. Si la pluviométrie de juillet a été conforme aux normales, les températures élevées, associées aux vents forts ont augmenté le phénomène d’évaporation-transpiration.

Les pluies récentes n’ont pas été suffisantes pour inverser la tendance. Le niveau des nappes souterraines continue de décroître.

Le préfet a donc placé en vigilance, pour ce qui nous concerne, le bassin-versant de la Cèze.

En conséquence, un usage économe de l’eau est recommandé pour les activités utilisant de l’eau en provenance du bassin-versant de la Cèze. L’Auzonnet étant un affluent de la Cèze, notre vallée est concernée par l’usage restrictif de l’eau. Un comportement citoyen est donc demandé à tous les utilisateurs.

 

Posted in ACTUALITES, PREVENTION | Leave a comment

OFFICE RELIGIEUX

Une messe sera célébrée en l’église romane du village ce dimanche 26 août à 9h30.

Posted in ACTUALITES, CEREMONIES, EGLISE ROMANE | Leave a comment

LA VIE EN CÉVENNES PEUT AUSSI SE DÉCOUVRIR EN NOCTURNE

D’où vient l’expression : « passer l’arme à gauche » ? Quel arbre nommait-on en Cévennes « l’arbre d’or » ? Pourquoi utilisait-on le pin maritime pour étayer les galeries de mine ? Pourquoi le blason de Saint Jean comporte-t-il 3 oignons ?Cela s’appelle un quiz. Il n’y a rien à gagner, sinon de s’enrichir culturellement sur la vie, les mœurs, l’architecture en Cévennes. Histoires locales et anecdotes vous seront contées. De nombreuses autres réponses à vos questions vous seront dévoilées lors des visites nocturnes du village médiéval.Tous les mardis, à partir de 20 h, venez visiter les ruelles étroites et sinueuses, et remonter dans le temps.Cathy vous entraînera dans la rue du « Cerco sourel », la rue des Budos, seigneurs de Portes et de Saint Jean. Sur la place, elle vous racontera l’histoire de la queue de l’âne de la marquise. Dans l’église, vous découvrirez le chrisme de l’empereur romain Constantin datant du IVe siècle, et les vases acoustiques dans la voûte du chœur, uniques dans la région. Au musée des blasons, armes et armoiries des chevaliers, des villes et des villages vous seront explicitées.Dans la fraîcheur des soirées estivales, les visites nocturnes du mardi sont toujours un moment agréable de découverte et de culture.Renseignements, réservations au 06 50 89 50 30 ou par mail à patrimoine30960@gmail.com

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 14/08/2012)

Posted in ACTUALITES, CULTURE, EGLISE ROMANE, LOISIRS, MÉMOIRE COLLECTIVE, MUSÉE DES BLASONS, PATRIMOINE, SERICICULTURE, TOURISME, VISITES COMMENTÉES | Leave a comment