Mon village

L’histoire du village d’hier à aujourd’hui et les acteurs qui l’animent.

About

Un village à découvrir

Saint Jean de Valériscle commune de 700 habitants, remarquable par son quartier médiéval, est traversée par la rivière l’Auzonnet. Le quartier médiéval « Le Barry » montre les fortifications protectrices et l’utilisation des maisons enchevêtrées comme moyen de défense. Grâce à ses activités agricoles, le village sera appelé Saint Jean des Cèbes (oignon en langue d’oc). Tout au long de la rivière seront construits des barrages : les « rasclauses » qui lui donneront le nom de Valériscle.

A découvrir

Le quartier du Barry :

Le Barry et le quartier de la Tournelle, autour de l’église romane ont été restaurés tout comme la Place Pierre Agniel. La réhabilitation de deux anciennes maisons par la commune  a permis la création du Musée des blasons et de l’Auberge de la tour. Ce quartier est remarquable de par ses maisons médiévales formant des remparts et ses ruelles étroites. Ses passages voûtés débouchent sur une petite place bordée d’un  côté par son église romane et de l’autre par le château.

Le quartier de Pomier :

Proche du camping et de la piscine, ce quartier nous invite à de sublimes balades à travers les châtaigniers vers Ribot ou la Cadenède. C’est dans ce quartier qu’est née Geneviève de Gaulle le 25 octobre 1920.

Le viaduc métallique :

En bas du village, il enjambe l’Auzonnet et témoigne de l’activité minière de la vallée qui générait un important trafic ferroviaire sur la ligne Le Martinet-Beaucaire.

La cité de la Nougarède :

Cité minière bâtie sur un  ancien verger de noyers, d’où son nom, dans un méandre de l’Auzonnet elle abrite aussi une verrerie, le plus ancien bâtiment industriel de la commune.

A pied, à VTT ou à cheval :

Un réseau de plus de 150 kms de sentiers balisés et praticables, vous emmènent à la découverte des environs au travers de paysages changeants et de très beaux panoramas.