PROGRAMME CINÉMA VIVRE EN CÉVENNES

© Vivre en Cévennes

Posted in ACTUALITES, LOISIRS, VIVRE EN CEVENNES | Leave a comment

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 23 SEPTEMBRE – 18h30

1- Approbation du compte rendu du 20 juin 2014.
2- Création du Poste d’ATSEM Principal 1ere Classe.
3- Instauration d’un sens interdit Rue des Granges.
4- Instauration d’un stationnement interdit – Rue des Granges –
5- Transfert de la subvention FDE.
6- SMEG : Centre ancien ‘’ Village de Caractère’’ – Tranche 2.
7- Termites et autres insectes.
8- Décisions modificatives M14.
9- Demande d’acquisition de terrain communal par M. HESSCHENTIER Bruno.
10- Demande d’acquisition de terrains communaux par Mme LLORET Dolores.
11- Demande d’aide au financement à l’attention des élèves inscrits à la section sportive danse.
12- Demande d’aide au financement d’une sortie spectacle à l’attention des élèves du collège DEPARCIEUX pour l’année scolaire 2014-2015.
13- SMEG : Rétrocession d’une fraction de la taxe sur la consommation finale d’électricité.
14- Aide aux façades.
15- Travaux :
a. – Amendes de police : parking sous cimetière.
b. – Trianon : toiture.
c. – Chemin Mas de Valz : réfection.

Posted in ACTUALITES, VIE ADMINISTRATIVE | Leave a comment

DES FAÏSSES VONT ÊTRE CRÉES SUR LA BUTTE ?

© Virginie CLARTÉ

Saint Jean de Valériscle était connu et reconnu pour la culture des oignons et portait même le nom de Saint Jean des Cèbes (oignons en Occitan). Mais le village avait un autre atout : l’éducation des vers à soie. Ce lépidoptère domestique ne se nourrissant que de feuilles de mûriers, cet « arbre d’or » était donc présent sur tous les terrains disponibles de la commune. Puis, les maladies du ver à soie et la concurrence étrangère ont eu raison de cette activité très lucrative. Les mûriers ont été délaissés, puis abattus pour être brûlés.
En collaboration avec le Conservatoire Botanique National de Porquerolles l’Association du Conservatoire de Mercoire, a implanté une collection de 61 variétés de mûriers sur la commune de Peyremale.
L’an dernier, cette association a offert quatre plants de mûriers qui ont été plantés sur la butte qui domine la grand place. Ce projet de réintroduction de mûriers sur la commune va prendre une dimension plus importante par la création de faïsses qui recevront de nouveaux spécimens, toujours sur cette butte.
Stéphane Clarté, employé municipal, passé maître dans l’art de diriger le tracto-pelle intercommunal a commencé les travaux de nivellement des futures faïsses. Les ouvriers de l’association de réinsertion FAIRE s’attelleront ensuite à la tâche pour réaliser des murets en pierres sèches, dans la plus pure tradition cévenole.
Par la suite, des pergolas seront crées et des bancs installés. Un système d’arrosage au goutte à goutte sera intégré avant l’installation de plantes grimpantes.
La butte, qui n’était qu’un vague pré pentu et enherbé, deviendra un nouveau lieu de convivialité dans un décor végétal calme et reposant.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 11/09/2014)

Posted in ACTUALITES, MÉMOIRE COLLECTIVE, PATRIMOINE | Leave a comment

FANNY ET GUILLAUME ONT DIT « OUI »

Sa robe était d’un blanc immaculé, lui avait revêtu une queue de pie noire. Elle portait un voile, il était coiffé d’un haut de forme. Elle tenait un magnifique bouquet de roses à la main, il avait mis quelques brins de muguet à sa pochette. Elle était radieuse, il la couvait des yeux.
Elle, native de Saint Jean, lui, originaire d’Alès, s’étaient connus lors de leurs études : elle projectionniste, lui en master dans la branche cinéma.
C’était par un bel après midi, rayonnants au milieu de tous, parents, amis et voisins, sublime rayon de soleil … ils étaient heureux !
Fanny Dumas et Guillaume Robert sont entrés dans la salle des mariages du village en passant sous un magnifique arc de triomphe bâti en leur honneur.
Ils se sont dit oui devant le maire, avant de réapparaître sur le balcon sous une pluie de confetti.
C’est à bord d’une traction-avant rutilante qu’ils se sont rendus au temple de Cardet pour sceller leur union religieusement.
Ils sont jeunes, pleins d’avenir. Nous leur souhaitons des années de bonheur partagé.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 03/09/2014)

Posted in ACTUALITES, ETAT CIVIL | Leave a comment

RENTRÉE SCOLAIRE : LES NOUVEAUX HORAIRES EN APPLICATION

© Virginie CLARTÉ

« Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école ? » C’est bien la question qu’ont dû se poser de nombreux bambins en ce jour de rentrée. Mais pour pouvoir apprécier les prochaines vacances, il faut bien retrouver le chemin des écoliers !
Et c’est avec un peu d’appréhension, mais aussi de fierté de passer dans la classe supérieure, que tous les enfants se sont retrouvés sur le perron de l’école.
L’ancien directeur, maintenant en retraite était là, en tant que maire du village cette fois, pour présenter les nouveaux horaires de classe.
Cantine, garderie et activités périscolaire ont été explicités. Les horaires de classe seront désormais du lundi au vendredi le matin de 9 h à 12 h, l’après midi, les cours reprendront de 14 h et se termineront à 16 h 15.
De 16 h 15 à 17 h, des activités non obligatoires seront proposées.
Martine Bilois assurera motricité, langage et éveil exclusivement aux enfants de maternelle. Zahra Cherfaoui proposera des jeux de société, de construction, de patience et de réflexion. Cathy Justet animera un atelier sportif. Christine Diet organisera des aides à la lecture au travers d’activités vocales et théâtrales. Loïc Missonnier initiera les enfants à la musique et au chant. Et José Puso aidera les élèves pour un renforcement des connaissances scolaires.
Sylvie Clavel, nouvelle directrice, après s’être présentée a procédé à l’appel des élèves qui ont retrouvé, avec un brin de nostalgie, leurs salles de classe.
Raphaël Bernat a accueilli les petits de maternelle, avec l’aide précieuse de Martine. Loïc Missonnier sera en charge des CP-CE1 et Sylvie Clavel dirigera la classe de CE2, CM1 et CM2.
Bonne rentrée à tous, pour une année de travail, d’assiduité et de progrès.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 05/09/2014)

Posted in ACTUALITES, VIE SCOLAIRE | Leave a comment

NOUVEAUX HORAIRES À LA BIBLIOTHÈQUE

Les horaires d’ouverture à compter du vendredi 5 septembre :

Vendredi – 16h30 / 18h00

Mercredi – 14h00 / 16h00

Posted in ACTUALITES, BIBLIOTHEQUE | Leave a comment

RENTRÉE SCOLAIRE 2014

Posted in ACTUALITES, VIE SCOLAIRE | Leave a comment

SORTIE PÉDESTRE – SAMEDI 13 SEPTEMBRE

Itinéraire : Aux alentours de la rivière  la gagnières, à 10 km  du village de gagnières. Une marche de 10 km environ. Curiosités : pont, moulin, mines de cuivre.

Après la marche le pique nique sera sorti du sac. Après-midi : sieste , pétanque, cartes, etc.

Lieu de rendez-vous : 9h30 devant la mairie.

Renseignement : 04.66.61.64.41

Posted in ACTUALITES, SPORTS | Leave a comment

SORTIE VÉLO ET RANDO – SAMEDI 6 SEPTEMBRE

Départ : 9h30

Lieu de rendez-vous : devant la mairie

Itinéraire : st jean de Valériscle / Les mages / Potelières / Rochegude / St jean de Maruejols / St sauveur de Cruzières / St victor de Malcap /  Le moulinet / St jean de valériscle

Longueur du parcours à vélo :  44 km

Pour les marcheurs petite randonnée d’une durée de 2 heures.

Renseignements : Salvator Aprile – 04.66.61.64.41

 

Posted in ACTUALITES, SPORTS | Leave a comment

PIERRE BARBERAN, RÉSISTANT TOMBÉ LORS DU COMBAT D’AUZON

© Jean-Marc GARNIER

C’était en août 1944, en pleine débâcle des armées d’occupation qui cherchaient à remonter vers le nord après le débarquement des armées alliées en Provence.
Evitant les grands axes du sillon rhodanien, les troupes allemandes empruntent les routes moins surveillées du Gard et de l’Ardèche… Mais la résistance veille.
Le 25 août, au pont d’Auzon, les résistants du camp Bayeux (créé à Panissières) et ceux du camp Beaumont (de Sénéchas) sont chargés de surveiller le pont d’Auzon.
Mitrailleuses, F. M. (Fusils Mitrailleurs) mortier, sont mis en place sur le piton qui domine le croisement.
Lours, Fef, Jacques, Le Tigre, Gazogène (ce sont des noms de guerre !) et quelques autres tiennent le poste, mais sont pris à partie par un détachement allemand. Ils se défendent avec acharnement.
De Salindres, des renforts sont envoyés d’urgence. Un Berliet gazogène fonce avec vingt-sept résistants à bord. Pierre Barberan (Pierrot) est sur le marche pied et encourage le chauffeur à aller plus vite. Arrivés à proximité du lieu de combat, ils prennent position dans l’enclos de la ferme Coulet. Repérés, ils essuient des tirs de l’ennemi, mais le mortier est mis en batterie et les tirs font mouche. Et Pierrot de s’exclamer « Bravo les gars, vous les avez eu ! » tandis qu’il continue lui aussi de tirer. Mais les munitions du mortier s’épuisent. Il faut se replier. C’est à ce moment là que Pierrot est atteint par une balle explosive au ventre. Avant d’expirer, il trouvera la force de dire « Que vont devenir mes enfants ? »
Oui, car Pierre Barberan était mineur, père de famille et habitait Saint Jean à la cité de la Gare avant de s’engager dans la résistance.
A trente ans, il a donné sa vie pour son pays, pour la liberté.
Passants, quand vous traverserez la rue rue principale du village qui porte son nom, souvenez-vous !

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 27/08/2014)

Posted in ACTUALITES, MÉMOIRE COLLECTIVE | Leave a comment

J’AI UN VILLAGE À VISITER : DES PIERRES QUI PARLENT

Depuis très longtemps, artisans et propriétaires ont pris l’habitude de graver une information sur le linteau des portes.
Dates, symboles, initiales ou anthroponymes (prénom plus ou moins abrégé, suivi du nom) sont encore visibles sur des constructions anciennes. Saint Jean, village aux origines lointaines ne déroge pas à cette pratique.
L’église romane, dont certaines voûtes datent du XIIe siècle a été vraisemblablement construite sur un temple romain dédié au culte de Mythra. Des têtes de bucranes sculptées et le chrisme de l’Empereur romain Constantin 1e datant du 4e siècle en attestent. Des pierres portant les dates de 1632 et 1633 rappellent que le Prieur Henri Gallice a restauré l’église après l’attaque du village par les troupes protestantes du Duc de Rohan.
Au Barry, quartier le plus ancien du village, on peut voir un « lauburu ». Improprement connu sous l’appellation « croix basque », cette croix à virgule est connue depuis la plus haute antiquité. Quelle peut être la signification de cette croix ?
Il existe d’autres signes ou dates visibles sur des linteaux de portes ou sur des pierres gravées.
Des passages voûtés, une source qui jaillit depuis un espace de pénombre mystérieux, des escaliers coiffés de toits à deux pentes et de petites cours intérieures agrémentent le quartier médiéval.
Déambuler dans les rues du village et découvrir, avec les commentaires documentés de la guide, les attraits quelques fois insoupçonnés d’un village médiéval, voilà le but de ce voyage dans le temps.
La visite se poursuivra dans un feu d’artifice de couleurs au musée des Blasons. À travers blasons, armoriaux et armes anciennes, tout ce qui a fait l’histoire de France vous sera conté Alors pourquoi ne pas se laisser tenter ?
Visites guidées tous les mardis contact 06 50 89 50 30

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 20/08/2014)

Posted in ACTUALITES, CULTURE, EGLISE ROMANE, LOISIRS, MÉMOIRE COLLECTIVE, PATRIMOINE | Leave a comment

RETOUR VERS LE PASSÉ : LE QUARTIER MÉDIÉVAL DÉVOILE SON HISTOIRE

© Jean-Marc GARNIER

Rue plongeante du Château, rue pavée de la Tournelle, rue sinueuse de la Baronnie, rue encaissée du Cerco Sourel, à chaque coin de rue, on s’attend à voir arriver la garde montante, ou, pourquoi pas un chevalier en armure suivi de son beau destrier !
Eh bien non ! vous êtes tout simplement dans le quartier médiéval du village pour une visite des ruelles, des calades, et des pierres gravées. Tout au long de ce périple moyennâgeux, vous découvrirez l’histoire du village qui a commencé au début de l’ère chrétienne, et certainement bien avant.
Cathy Justet vous contera l’histoire sous la seigneurie des Budos, les vieux métiers aujourd’hui disparus. L’histoire des sources, l’eau était précieuse en Cévennes, et des disputes pour la propriété de l’eau vous seront narrées. Vous lèverez la tête pour apercevoir, tout en haut des maisons les « magnaneries », pièces réservées à l’éducation des vers à soie qui ont fait pendant des décennies la richesse locale.
Puis vint la mine, et l’exploitation du charbon, qui a vu la population augmenter considérablement et a permis l’arrivée du chemin de fer dans la vallée.
Vous entrerez dans l’église romane pour écouter son histoire et apprivoiser ses secrets : vous découvrirez les bucranes, le Chrisme de Constantin et les vases acoustiques.
Pour terminer en apothéose, le musée des blasons vous plongera dans l’univers de la chevalerie. Armoiries et blasons, armes et costumes, l’héraldique vous fera voyager dans le temps. La chevalerie et ses règles de bonne conduite vous seront explicitées au travers de plusieurs centaines de blasons.
Une matinée de découvertes surprenantes et enrichissantes qui vous est proposée tous les mardis matin des mois d’été.
Visites sur inscription au 06 50 89 50 30

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 18/08/2014)

Posted in ACTUALITES, CULTURE, EGLISE ROMANE, LOISIRS, MÉMOIRE COLLECTIVE, MUSÉE DES BLASONS, PATRIMOINE, VISITES COMMENTÉES | Leave a comment

UN VILLAGE A VISITER : LE CHATEAU DU MARICAN

© Collection Pierre THOMAS

Poursuivons notre périple sur le sentier de randonnée. Au dessus de la Capélette, dans les broussailles, on distingue encore quelques pans de murs et la base d’une tour : Ce sont les ruines du château du Marican.
Gérard Delmas a fait des recherches approfondies sur notre village nous raconte l’histoire dans un petit fascicule.
On trouve des traces de cette bâtisse dès le XVe siècle. Elle était propriété de la famille Pomier, également propriétaires d’un martinet (petite « usine » de production de fer) au quartier de Pomier.
En 1526, Charles de Budos, seigneur de Portes, accorde à Claude Pomier « la permission de fortifier ses maisons du Marican ». Cette maison forte occupait une situation stratégique sur le chemin de Saint Jean à Robiac. C’est à cette période qu’une tour de gué est édifiée. Cette construction prouve que la région traversait une période d’insécurité.
La bâtisse sera ensuite vendue, puis louée à divers métayers, avec entre autre close, l’obligation de fournir au propriétaire six « balles » d’oignons (les fameux oignons de St Jean des cèbes ! )
En 1709, c’est une famille Sugier (nom très répandu dans la vallée) qui achète la propriété et la fait fructifier certainement grâce à la production d’oignons et à l’éducation des vers à soie.
En 1904, les sources, minées par les galeries de charbon se tarissent. Les dernières descendantes de cette famille (six filles) ne trouvent pas de bras pour travailler les champs car les ouvriers préfèrent aller travailler à la mine. Elles vendent la propriété à la Compagnie des mines. Le bâtiment sert de bergerie pendant quelques années, puis il est volontairement détruit par les houillères.
Vous apercevrez les ruines de ce château en participant à la balade nature guidée qui a lieu tous les jeudis matins. Contact 06 50 89 50 30

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 12/08/2014)

Posted in Uncategorized | Leave a comment

MÉTÉO INCERTAINE, LE MÉCHOUI A ÉTÉ SERVI DANS LE CENTRE FAMILIAL

© Jean-Marc GARNIER © Jean-Marc GARNIER

La grenouille qui prévoyait le temps à l’époque du « Senor météo » de Carlos annonçait du beau temps alors que le soleil était en rade. Depuis quelques jours, les prévisions étaient pessimistes pour ce samedi, jour où le CCAS avait programmé une belle journée champêtre sous les platanes de Pomier. Les organisateurs, en personnes responsables, avaient donc décidé de s’installer dans le Centre Familial pour mettre à l’abri les 150 convives attendus.
Pour faire cuire les moutons, car il s’agissait d’un méchoui, un abri de fortune, constitué d’éléments d’échafaudage et de tôles avait été installé sur le square et le bois attendait bien au sec sous le auvent.
Dans la soirée du vendredi, un gros orage avait effectivement éclaté. Mais en ce samedi matin, alors que les tournes-broches cliquetaient depuis déjà pas mal de temps, un magnifique soleil s’est levé sur la vallée de l’Auzonnet.
Impossible de déménager tout le matériel nécessaire pour ce grand moment de convivialité. L’apéritif était servi sous les mûriers, mais c’est dans le Centre Familial que se sont regroupées tables et chaises car contrairement aux prévisions météo, on avait besoin d’ombre pour ce moment festif.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 11/08/2014)

Posted in ACTUALITES, LOISIRS | Leave a comment

J’AI UN VILLAGE A VISITER : VERRERIE ET FOUR A CHAUX

© Cathy JUSTET

Fabriqué à partir de la silice contenue dans le sable, le verre a engendré une industrie florissante sur le village. Mais l’utilisation intensive du bois de chêne, transformé en charbon de bois pour chauffer les fours, avait entraîné la raréfaction, sinon la disparition de cet arbre sur les collines. Plus de moyen de chauffage, plus de possibilité de fabriquer du verre ou de la chaux.
Gilly, maître verrier, eut l’idée de chauffer ses fours avec du « charbon de terre ». L’expérience fut longue à mettre au point et n’eut que peu de succès sur le moment. C’est dans la bâtisse ancienne du quartier de la Nougarède, devenue habitation que la verrerie expérimentale était installée. Dans quelques caves du village, on peut encore trouver des bouteilles et des bonbonnes provenant de cette verrerie.
Par ailleurs, pour construire maisons et clèdes (petites bâtissent destinées au séchage des châtaignes, un mortier de chaux était nécessaire. Perdus en de nombreux endroits sur nos collines, on retrouve encore les restes de fours à chaux, couronnés par un cône en forme de trémie.
Grossièrement concassées, des pierres calcaires étaient entassées par couches en alternance avec des couches de charbon de bois. Là aussi, on utilisera ensuite le « charbon de terre ». La chaleur de la combustion faisait monter la température à plus de 1000°. Après 3 ou 4 jour de chauffe, les pierres calcaire devenaient de la chaux vive. Rafraîchie à l’eau claire, la poudre devenait chaux éteinte. Mélangée à du sable et de l’eau ce mortier servait à bâtir.
C’est ainsi qu’ont été construits les mas et les maisons anciennes du village. Vous passerez à proximité de l’ancienne verrerie et d’un four à chaux récemment restauré au cours de la balade guidée par Cathy, qui a lieu tous les jeudis matins. Contact 06 50 89 50 30

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 11/08/2014)

Posted in ACTUALITES, CULTURE, LOISIRS, MÉMOIRE COLLECTIVE, PATRIMOINE | Leave a comment

VIDÉO DE JULIEN SUGIER SUR LA DÉMOLITION DE L’HLM

© Cathy JUSTET

Clic sur l’image pour visualiser le reportage

Posted in ACTUALITES, TRAVAUX | Leave a comment

NOUVELLE SORTIE SPORTIVE

Samedi 16 août à 9 h devant la mairie, départ pour les cyclistes vers Potelières, Saint Jean de Marvéjols, Saint Sauveur de Cruzières pour un circuit d’une quarantaine de kilomètres De même à 9 h, départ pour un petit tour pédestre sur les collines environnantes

Pour se remettre de tous ces efforts, possibilité d’un repas à la guinguette sur inscriptions avant mercredi 13 août.

Renseignements, inscriptions au 04 66 61 64 41

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 09/08/2014)

Posted in ACTUALITES, LOISIRS, SPORTS | Leave a comment

LA PAGE RÉGION DE MIDI LIBRE MET À L’HONNEUR LE MUSÉE DES BLASONS DU 8 AU 11 AOÛT !

Posted in ACTUALITES, MUSÉE DES BLASONS | Leave a comment

UN MOIS DE JUILLET HORS NORMES

© Cathy JUSTET

Il a plu au mois de juillet, et souvent ! La station météo de Cathy Justet annonce 115 mm de cumul de précipitations pour le mois. La moyenne depuis 2008, date de l’installation de la station n’était que de 41 mm.
Juillet a connu des précipitations plus ou moins importantes pendant 10 jours sur les 31 jours du mois.
Depuis 2008, ce mois de juillet a été le plus froid : un maximum de 21° pour le mardi 29 juillet ! 6 jours seulement d’une température de 30° alors que la moyenne est de 16 jours à plus de 30° pour ce mois d’été. Piscines et plages en bordure de rivière n’ont pas connu l’affluence habituelle.
Cependant, tout n’est pas négatif. Pas de grêle sur Saint Jean … pour le moment ! Donc pas de dégâts dans les jardins, ou sur les voitures. Les chercheurs de champignons ont été comblés. Cette alternance de périodes humides et de chaleur modérée a favoriser l’éclosion de nombreux « boletus». Rassurons nous, il s’agit tout simplement de cèpe, ou « boulets » comme on les nomme dans les Cévennes.
Il est certain que boîtes métalliques (pour les champignons séchés) et congélateurs sont pleins de ces bolets en prévision d’omelettes ou de bons petits plats pour cet hiver.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 08/08/2014)

Posted in ACTUALITES, METEO | Leave a comment

INFORMATION DE DERNIÈRE MINUTE !

© Jean-Marc GARNIER

En raison des conditions météorologiques orageuses pour la journée de samedi, le méchoui aura lieu au centre paroissial ! Faites passer l’information autour de vous !

Posted in ACTUALITES, LOISIRS | Leave a comment