A LA DÉCOUVERTE DES BLASONS DU MOYEN AGE

De sinople, d’azur ou de gueule, à dextre ou à senestre, chargé de besants, écartelé d’argent ou encore fleurdelisé, tous ces termes qui semblent hermétiques aux yeux de tout un chacun sont simplement des termes d’héraldique.

Blasons et costumes se côtoient dans une harmonie de couleurs chatoyantes

Blasons et costumes se côtoient dans une harmonie de couleurs chatoyantes

Au Moyen âge, sur les champs de bataille, les chevaliers avaient pris l’habitude de peindre leurs écus de couleurs vives. Chaque famille s’était ainsi créé son blason. C’est à partir de là qu’est née l’héraldique, afin de nommer les différentes couleurs et figures qui ornent chaque blason.

Il y a quelques dizaines d’années, Régis Germain s’était pris de passion  pour cet art si particulier. Il avait constitué une collection de plusieurs centaines de blasons. Exposés dans le musée du quartier médiéval, ces très nombreux blasons seront visibles tout cet été.

Armes et armures sont aussi présentes dans le musée

Armes et armures sont aussi présentes dans le musée

Un guide vous fera découvrir cette exposition organisée sur différents thèmes. Vous y découvrirez aussi les somptueux vêtements des gentes dames et nobles seigneurs réalisés par Laurence Magnanelli, costumière. Des reproductions d’armes qui ont connu les champs de bataille à l’époque des châteaux forts sont aussi présentes.

Le musée des blasons sera ouvert en juillet et août tous les mercredis et jeudis à compter du 11 juillet (fermé le 15 août). Les visites auront lieu à 15 h, 16 h, 17 h et dernière visite à 18 h.

Tarif : 3,50 € Adultes, 2,50 € enfants (jusqu’a 12 ans)

Pour les groupes à partir de 10 personnes 2,50 € adultes et 2,00 enfants (jusqu’à 12 ans)

(25 personnes maximum capacité du musée oblige):

This entry was posted in CULTURE, MUSÉE DES BLASONS. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire