PETITS ECOLIERS DEVIENDRONT GRANDS JARDINIERS

Se rapprocher de la nature pour mieux la respecter, tel était l’objectif. Comprendre la végétation, observer le développement des plantes et leurs besoins, cette approche a été réalisée dans la classe maternelle-CP de Sophie Abric.

Planter, arroser, ils y mettent tout leur coeur !

Planter, arroser, ils y mettent tout leur coeur !

Avant de se lancer dans la pratique, la classe a travaillé sur différentes étapes. Les petits ont appris le nom des outils nécessaires à l’entretien d’un jardin. Ils ont ensuite découvert les conditions nécessaires à la bonne croissance des plantes. De la graine à la plante, ils ont découvert les besoins indispensables pour un bon développement. Sans eau, la plante sèche. Sans lumière, la plante s’étiole et finit par mourir. Sans chaleur, la pousse est ralentie. Toutes ces notions ont été bien assimilées.

La théorie, c’est bien, la pratique, c’est mieux. Munis de ces quelques connaissances de base, le soleil printanier inondant la cour de l’école, il était temps pour les écoliers de planter.

C'est leur travail, ils respecteront donc ces plantations

C’est leur travail, ils respecteront donc ces plantations

Après désherbage et bêchage de la terre, bulbes de fleurs, plants de tomates variées et de courges ont trouvé leur place dans les banquettes de la cour.

Creuser, installer la plantule, tasser la terre, arroser, ils ont tout fait ces petits, et avec l’enthousiasme de la découverte au travers de cette initiation.

Et tous les jours de classe, ils peuvent poursuivre l’entretien de leur jardin, et observer l’évolution de la végétation. Et ils seront enclin à respecter ce havre de verdure qu’ils ont contribué à aménager.

This entry was posted in AGRICULTURE, VIE SCOLAIRE. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire