LE CHEMIN DES RIMES REHABILITE

Tout au bout du village, il est un quartier où logeaient les mineurs du puits de Saint Jean, il y a quelques décennies. Ce quartier est toujours animé, même si les familles de mineurs ont déserté les lieux.

Le chemin d’accès serpente à travers bois et subit tout au long de l’année bien des vicissitudes.

Le camion déverse "l'enrobé" dans la trémie de la goudronneuse

Le camion déverse « l’enrobé » dans la trémie de la goudronneuse

A l’automne, lors des épisodes cévenols, les eaux ruisselantes des collines environnantes ravinent la chaussée, si bien qu’il a fallu récemment bétonner quelques dizaines de mètres afin d’assurer la continuité de la circulation. En hiver, cet accès ne voit que très rarement le soleil. Pluie, gel et humidité permanente facilitent la création de nids de poules et autres dégradations évolutives de la chaussée. D’importants travaux étaient devenus nécessaires.

Le tapis déposé, le cylindre dameur tasse l'ensemble des agrégats

Le tapis déposé, le cylindre dameur tasse l’ensemble des agrégats

Les abords du chemin ont d’abord été dégagés. Terre d’éboulis, pousses sauvages d’arbrisseaux ont été nettoyés. L’entreprise Jouvert a pu débuter les travaux de goudronnage sur toute la longueur du trajet.

Les camions ont déchargé « l’enrobé » dans la goudronneuse qui a étalé un beau tapis uniforme. Le cylindre dameur, par ses allers-retours incessants a tassé l’ensemble au fur et à mesure de l’avancement du tapis bitumé.

Une voie bien roulante est maintenant ouverte aux résidents de ce quartier. Attention cependant ! Si trous et bosses n’incitaient pas à la vitesse, il ne faudra pas profiter de cette nouvelle bande bien roulante pour appuyer un peu trop sur le champignon. Etroitesse du passage et virages sont toujours présents sur ce parcours champêtre !

This entry was posted in SÉCURITÉ ROUTIÈRE, TRAVAUX. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire