IL Y A 50 ANS : RETROSPECTIVE

Année 68 … cette année là… la fermeture de la mine obère la vie économique.

En 1968, Auguste CASTANG, mineur et bouilleur de crus, figure locale bien connue,  devenait correspondant local Midi Libre, après avoir assuré ce rôle pour le Provençal. Il est décédé en 1981.

Auguste Castan, correspondant Midi Libre dans les années 60

Auguste Castan, correspondant Midi Libre dans les années 60

Les cahiers où il collait soigneusement ses articles publiés dans le quotidien ont été conservés et permettent maintenant de faire une rétrospective de la vie de notre village il y a 50 ans.

Quelques chiffres : En 1962, le village comptait 1404 habitants, 6 ans après, en 68 le nombre d’habitants n’est plus que de 1260. Il y avait 10 abonnés au téléphone ! Avec la mise en place de l’automatique ce nombre passera à 23 abonnés.

En 68, il y a eu 19 naissances, 11 mariages et 12 décès.

La fermeture du puits IV de Saint Jean, « a entraîné un véritable exode de population qui a un effet néfaste sur le commerce local et sur la trésorerie municipale…Après la fermeture des magasins Casino, du café Aznar, de la boucherie Michel, de la quincaillerie Roussel, du cinéma Le Trianon, et de la pharmacie des mines, c’est le garage Vezolles qui va cesser toutes activités ».

Mme Rabe, directrice de l’école primaire, puis M Henry directeur et son épouse maîtresse de CP, qui ont enseigné plus de 20 ans dans notre commune,  ont fait valoir leurs droits à la retraite.

Un peu d’optimisme cependant car : « Les associations du village qui sont encore nombreuses, restent dynamiques et innovantes ».

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire