WEEK-END ANIME AU VILLAGE

Il y a vingt ans maintenant, Régis Germain, spécialiste de l’héraldique, créait avec la municipalité de St Jean un musée qui fut pendant longtemps unique en France.

Patiemment, avec passion et érudition, Régis avait dessiné, découpé et peint des centaines de blasons tels qu’ils avaient été créés à l’époque des chevaliers.

Blasons et costumes se côtoient dans une harmonie de couleurs chatoyantes

Blasons et costumes se côtoient dans une harmonie de couleurs chatoyantes

Gueule (rouge), sinople (vert), azur (bleu), sable (noir) ou encore or et argent étaient des couleurs qui n’avaient aucun secret pour lui.

Il avait réalisé les blasons des Seigneurs, des Chevaliers de la table ronde, des papes, mais aussi des villes et villages de France.

Armes et armures sont aussi présentes dans le musée

Armes et armures sont aussi présentes dans le musée

Depuis,  ces blasons sont accrochés aux cimaises du musée.

Fondateur du musée, Régis Germain, érudit en héraldique, se plaisait à fouiller dans les vieux grimoires

Fondateur du musée, Régis Germain, érudit en héraldique, se plaisait à fouiller dans les vieux grimoires

Cet autodidacte de l’héraldique a laissé une trace indélébile de ses recherches et connaissances dans le milieu médiéval.

L’Association du Musée des Blasons et l’association des Chevaliers du Monos lui rendront hommage

samedi 16 décembre.

Au programme :

De 10 h à 11 h 30 visite du musée et de l’église romane.

De 11 h 30 à 12 h 30 célébration des 20 ans du musée et hommage à Régis Germain.

12 h 30 apéritif cocktail à la salle du Trianon.

De 15 h à 17 h visite libre du musée

17 h concert de Noël dans l’église romane avec la chorale Magnificat

This entry was posted in ACTUALITES, CEREMONIES, CULTURE, FESTIVITÉS, MUSÉE DES BLASONS, PATRIMOINE. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire