BILAN ET PERSPECTIVES POUR LA PROCHAINE CAMPAGNE OLEICOLE

En début de séance, rappel a été fait du rapport de la dernière assemblée. Celui-ci a obtenu l’aval de tous les présents.

Ensuite, Edgard Boyac, président de l’association « L’olivier cévenol » a présenté le bilan de la campagne oléicole 2016-2017. En l’absence du trésorier, excusé, le bilan financier a été décortiqué. Suite au peu d’apport d’olives successifs dû aux faibles récoltes engendrées par les ravages de la mouche de l’olive entre autre, la trésorerie semblait en difficulté.

Edgard Boyac, président, entouré de quelques administrateurs, a présenté la future campagne

Edgard Boyac, président, entouré de quelques administrateurs, a présenté la future campagne

Les bons apports d’olives de la dernière campagne ont permis de remettre la trésorerie nettement à flot. Payées les diverses charges obligatoires : loyer, téléphone, électricité, contrôle technique, taxe foncière, assurances, eau et ordures ménagères,  le vert illumine le compte bancaire de l’association. Et, bon point supplémentaire, réparations et renouvellement de quelques matériels ont déjà été financés !

Les oléiculteurs sont soucieux des effets néfaste de la sécheresse estivale

Les oléiculteurs sont soucieux des effets néfaste de la sécheresse estivale

Le président en profite pour remercier chaleureusement les membres qui ont bénévolement participé à la préparation du moulin pour la future campagne.

Vint le temps de la décision de la date d’ouverture du moulin. Cette année, sècheresse et canicule estivales ont gravement perturbé la croissance des olives et avancé leur maturation. In fine, la date du 2 novembre a été retenue. Le personnel, compétent et disponible sera le même que l’année dernière. Le moulin sera ouvert de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h. Et le prix de la trituration reste inchangé à 0,45 € le kilo d’olives !

This entry was posted in ACTUALITES, AGRICULTURE, TRADITIONS. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire