MADAME LA DEPUTEE EN VISITE AU VILLAGE

Informée des problèmes récurrents concernant les lignes téléphoniques de certains quartiers du village, Annie Chapelier, députée de notre circonscription, avait pris rendez-vous avec les élus.

Cathy Justet avec son conseil municipal a pu expliciter tous les problèmes inhérents à ces difficultés de communication.

Annie Chapelier a pris bonne note des informations fournies par les élus, ainsi que des divers problèmes sur la commune

Annie Chapelier a pris bonne note des informations fournies par les élus, ainsi que des divers problèmes sur la commune

Les habitants du quartier de Pomier, le plus impacté, ont été privés de téléphone pendant plusieurs semaines. En mairie, où de plus en plus de formalités administratives sont informatisées, le secrétariat a trop souvent des difficultés pour jouer correctement son rôle.

Même situation pour les personnels de santé ou d’aide à domicile que l’on a du mal à joindre. Et pour les urgences ? Car il y a des personnes âgées dépendantes sur la commune !

En collaboration avec le Conseil départemental, des rencontres seront organisées avec les opérateurs pour améliorer la situation.

D’autres sujets ont été abordés, notamment les nouvelles règles engendrées par l’adhésion à l’Agglo d’Alès.

Annie Chapelier a ensuite expliqué le fonctionnement des nouvelles dotations, qui devraient remplacer le système des enveloppes parlementaires.

Les élus se sont plaints de la gestion des forêts sur la commune. Aucune information n’est fournie par l’ONF. On découvre des coupes non annoncées et des chemins DFCI obstrués par des grumes, ce qui pourrait poser problème en cas d’incendies.

L’héritage (encombrant !) des Houillères a été présenté. Des infrastructures comme des ponts, qui sont devenues communaux par la force des choses, posent le problème des contrôles pour lesquels la commune n’a pas le financement.

Madame la députée s’est ensuite rendue au quartier de Pomier où les problèmes de téléphonie ont été les plus importants. Elle a pu traverser deux ponts qui mériteraient peut être quelques contrôles.

This entry was posted in ACTUALITES, VIE ADMINISTRATIVE. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire