FREDERIC QUINONERO PRESENTE LA BIOGRAPHIE DE FRANCOISE HARDY

Frédéric Quinonéro est devenu un spécialiste des biographies d’artistes.

C’est Françoise Hardy qui a fait l’objet d’une étude approfondie de sa vie personnelle et artistique. A partir de notes chronologiques qui servent à tracer le déroulement du livre, l’auteur a rédigé ce « Long chant d’amour » comme il a su si bien intituler son œuvre.

Frédéric Quinonéro présente sa dernière production : une biographie de Françoise Hardy

Frédéric Quinonéro présente sa dernière production : une biographie de Françoise Hardy

Ce « Personnage passionnant a fait peu de concession au niveau artistique. Hors norme, elle est une des rares chanteuses à avoir écrit la plupart de ses textes. Ses tubes ont bien marqué les esprits. Elle fut rapidement reconnue en Angleterre, centre de toute la musique et même de la mode de l’époque. Elle fut reçue comme une star dans le monde entier». Ainsi parle Frédéric Quinonéro qui précise que, possédant un maximum d’informations, il n’a eu aucune difficulté pour écrire cette biographie.

Qui ne se souvient de « Tous les garçons et les filles », « Mon amie la rose, » « L’Amitié », et de tant d’autres textes qu’elle a écrits pour d’autres interprètes. Dans cet ouvrage, le lecteur passe loin d’une énumération de concerts et de déplacements, mais se retrouve plongé dans la vie intime et professionnelle d’une chanteuse qui avait su rester à part dans les « années yéyé ». Elle fut aussi actrice de cinéma aux côtés de  Jean-Claude Brialy, Romy Schneider, Yves Montand ou encore Catherine Deneuve.

A la recherche de témoignages auprès de personnes qui n’avaient jamais été questionnées, le biographe a pu donner des informations que d’autres n’avaient jamais révélées.

Ce livre devrait être le complément de l’autobiographie de Françoise Hardy : « Le désespoir du singe ».

« Françoise Hardy, un long chemin d’amour » par Frédéric Quinonéro aux éditions l’Archipel en vente dans toutes les bonnes librairies.

This entry was posted in BIBLIOTHEQUE, CULTURE. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire