NOUVEL ENROCHEMENT AUX ABORDS DE LA CAPELETTE

On n’en finit pas de réparer les dégâts des eaux. L’épisode cévenol de 2014 avait  emporté des murs de soutènement le long des chemins communaux. C’était le cas pour le chemin qui passe devant la Capelette.

Il a fallu un gros engin pour mettre en place ces énormes rochers

Il a fallu un gros engin pour mettre en place ces énormes rochers

Quelques mois après, la mise en place d’un imposant enrochement avait permis de rendre le chemin à nouveau praticable.

Las, l’année suivante, un nouvel épisode cévenol, plus violent que le précédent, avait fait dévaler des trombes d’eau de la colline du Marican. Une cataracte en furie est venue à nouveau bousculer ce mur de blocs de rochers, entraînant terre et pierres sur les terrains en contrebas.

Un important travail de terrassement a été nécessaire avant de poser les roches

Un important travail de terrassement a été nécessaire avant de poser les roches

Des travaux viennent d’être réalisés, sur une plus grande longueur, afin de sécuriser définitivement cette portion du mur de soutènement de ce chemin piétonnier.

Cette muraille devrait résister aux prochains déluges

Cette muraille devrait résister aux prochains déluges

This entry was posted in ACTUALITES, TRAVAUX. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire