11 NOVEMBRE COMMEMORE AVEC LA PARTICIPATION DES ENFANTS

Ils s’appelaient Paul, Louis, Marius, Jules ou Gustave, ils étaient mineurs, chef de poste, boute feu, chauffeur ou manœuvre. Ils avaient 19 ou 20 ans, mais plus souvent 28 ou 30 ans. Certains étaient mariés et pères de famille. En 1914, ils sont devenus fantassins, artilleur, tirailleur ou chasseur alpin. Ils sont tombés en Argonne, dans l’Aisne,  en Artois, en Champagne ou à Verdun.

Les enfants ont mené le défilé

Les enfants ont mené le défilé

Aujourd’hui, ils s’appelaient Louane, Leslie, Léo, Zorah et Anaïs, ils étaient là pour commémorer la fin de cette guerre atroce. Ils ont répondu à l’appel aux morts et observé la minute de silence. Ils ont lu les textes officiels puis ont chanté deux couplets de la Marseillaise, tandis que Grégory, porte-drapeau du drapeau de l’école, abaissait le drapeau en signe de respect.

Dépôt de gerbe avec madame le Maire

Dépôt de gerbe avec madame le Maire

Bravo et merci à ces enfants qui perpétuent le souvenir de ceux qui sont morts pour leur Patrie.

A l'appel aux morts égrené par Michel Sublime, les enfants ont répondu "Mort pour la France"

A l’appel aux morts égrené par Michel Sublime, les enfants ont répondu « Mort pour la France »

Une assistance fournie a assisté à la cérémonie

Une assistance fournie a assisté à la cérémonie

Henri Blandina a lu le message de l'ARAC de la Vallée de l'Auzonnet

Henri Blandina a lu le message de l’ARAC de la Vallée de l’Auzonnet

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire