SUR LA DÉVIATION, LA BOSSE A ÉTÉ RABOTÉE !

Depuis la création du « périphérique » qui contourne le village par le haut, la route a connu glissements de terrain, éboulis et déformations de la chaussée. Depuis de nombreux mois, le bitume s’était surélevé de plusieurs dizaines de centimètres. Ainsi, s’était créé une sorte de « gendarme couché », mais uniquement côté montagne. Si bien que beaucoup d’ habitués de cette portion de route avaient pris la mauvaise habitude de rouler carrément à gauche pour éviter ce dos d’âne non officialisé. L’entreprise Jouvert a remédié à cet inconvénient en rabotant la bosse et en goudronnant au bon niveau.
Malheureusement, alors que la montagne a tendance à se laisser aller à la suite de fortes pluies, aucune mesure préventive, aucun drainage n’a été prévu pour le moment. Que se passera-t-il lors des prochains épisodes cévenols ?

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 31/07/2015)

This entry was posted in ACTUALITES, PREVENTION, SÉCURITÉ ROUTIÈRE, TRAVAUX. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire