FESTIVAL DES CORDES SENSIBLES : UN FINAL EN APOTHÉOSE AVEC LE QUATUOR BAILLOT

© Quatuor Baillot

Le festival des cordes sensibles s’est clôturé ce dimanche 12 juillet avec un concert extraordinaire donné par le Quatuor Baillot.
Cet ensemble spécialisé dans la musique baroque se compose d’Hélène Schmitt, violon – Xavier Julien-Laferrière, violon – Geneviève Strosser, alto et Jonathan Pesek, violoncelle : 4 virtuoses qui ont transcendé le public présent, profitant au mieux de l’acoustique exceptionnelle de l’église romane. Si la première a su faire valoir ses talents de solistes forgés tout au long d’une déjà longue carrière, les 3 autres musiciens du quatuor ont su montrer tout leur talent dans un répertoire alternant (voir Françoise Liberatore pour le programme car j’ai perdu l’imprimé).
Les autres concerts ont également été d’un très grand niveau musical : le concert d’ouverture avec Monica Pustulnik et Rosa Dominguez, le concert offert par les élèves de la masterclass, le récital chant et piano donné par Ullrich Meesthaler et l’extraordinaire prestation du violoniste John Holloway.
Autant de prestations qui font encore résonner les voutes de l’église romane dont l’acoustique a encore émerveillé les artistes qui s’y sont produits.

© Bernard Hillaire

This entry was posted in ACTUALITES, CULTURE, EGLISE ROMANE, MUSIQUE. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire