LE GRAND CHŒUR D’ALÈS A ENCHANTÉ LE PUBLIC

« Ecoute dans le vent » « Trois petites notes de musique » pour chanter « Ma liberté » ou bien « Freedom » en Anglais. Une « Prière sévillane » « Quand on n’a que l’amour » mais que l’on peut « Aimer à perdre la raison ». Si « La terre promise » est tout là haut sur « La montagne » alors que « Nobody knows » « Oh when the saints » « La quête » des « Immortelles » dans le « Summertime » nous a fait prendre « Le temps de vivre » lors du concert du Grand Choeur d’Alès.

Dans la pénombre d’un jour de pluie finissant, le « Petit choeur » est entré par la grande porte dans l’église romane. Les choristes portaient des lumignons colorés. Ils ont pris place sur les « praticables », Anne-Marie Gautun a donné le tempo et Vanessa Galtier-Espana a lancé les premières notes sur son piano. Le concert venait de commencer.
Gospels, chansons de paroles et chansons souvenirs ont enchanté le public. De Nobody knows à Ma liberté, de la Terre promise à la Prière sévillane les choristes ont entraîné les auditeurs au travers d’un monde enchanté de beaux moments musicaux. Des chansons de paroles étaient aussi au programme. Avec Ferrat, Moustaki, Brel sans oublier Richard Anthony récemment disparu, le public a pu fredonner les refrains de « tubes » éternels.
En conclusion de ce récital, La montagne de Jean Ferrat à été reprise en choeur par tous les participants.
Cette belle soirée musicale s’est poursuivi par un moment convivial offert par l’Association Familiale autour du verre de l’amitié dans le Centre familial.
(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 04/05/2015)

This entry was posted in ACTUALITES, ASSOCIATIONS, CULTURE, EGLISE ROMANE, LOISIRS. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire