BRIAN NEWLOVE S’EN EST ALLÉ

Beaucoup de mes amis sont venus des nuages, Avec soleil et pluie comme simples bagages Ils ont fait la saison des amitiés sincères, La plus belle saison des quatre de la terre… Mais parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse
Alors, ils viennent se chauffer chez moi… Cette chanson de Françoise Hardy, qui a clos la cérémonie des obsèques de Brian Newlove, résume bien sa vie dans les Cévennes.
Installé depuis 18 ans dans la vallée de l’Auzonnet, Brian avait su se faire apprécier de ses voisins et amis. Bricoleur infatigable, il aimait par dessus tout le travail du bois. Créer, inventer, un papier, un crayon, quelques mesures et les machines se mettaient à tourner. La porte de son atelier était toujours ouverte, car c’était aussi un lieu de rencontre, d’échange, de partage. La bonne humeur, la convivialité, l’amitié régnaient chez lui, souvent autour d’un repas partagé, car Brian adorait aussi faire la cuisine. Mais la maladie a été la plus forte. Parents, amis et voisins étaient venu en nombre, accompagner « l’Anglais », comme on l’appelait familièrement, jusqu’à sa dernière demeure.
A sa compagne et à tous ses proches, Midi Libre présente ses sincères condoléances.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 12/03/2015)

This entry was posted in ACTUALITES, ETAT CIVIL. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire