LE SCULPTEUR DE LA STATUE DE SAINT JEAN N’EST PLUS

@ Jean-Marc GARNIER

Lors de sa prise de fonction dans la vallée de l’Auzonnet, le père Gauzy avait constaté qu’il n’y avait pas de statue de St Jean dans l’église. Et cela le chagrinait.
Plein de ressource, il s’était adressé à Pierre Roulon, frère missionnaire des campagnes, qui était en retraite. Menuisier ébéniste de formation, frère Pierre s’était laissé convaincre de se lancer dans la sculpture. C’est ainsi, qu’à partir d’un tronc de sycomore était née la statue de Saint Jean l’évangéliste devant la porte latine. Ce ne fut pas simple, et pendant des semaines et des semaines, le maillet a frappé sur le ciseau à bois pour que, copeau après copeau, naisse une belle statue.
Et le 24 juin 2011, jour de la Saint Jean d’été, la statue était installée dans une niche du coeur de l’église pour la plus grande joie de son créateur.
Mais frère Pierre, fatigué par l’âge et par une vie de labeur, s’en est allé à l’aube de ce printemps nouveau. Son oeuvre spirituelle de missionnaire restera dans le coeur de ceux qui l’ont connu. Son oeuvre matérielle, sous la forme de la statue d’un saint, demeurera pour toujours dans l’église de notre village.
Aux frères de sa communauté religieuse et tous ses proches Midi Libre présente ses sincères condoléances.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 25/02/2015)

This entry was posted in ACTUALITES, EGLISE ROMANE, ETAT CIVIL. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire