J’AI UN VILLAGE À VISITER : DES PIERRES QUI PARLENT

Depuis très longtemps, artisans et propriétaires ont pris l’habitude de graver une information sur le linteau des portes.
Dates, symboles, initiales ou anthroponymes (prénom plus ou moins abrégé, suivi du nom) sont encore visibles sur des constructions anciennes. Saint Jean, village aux origines lointaines ne déroge pas à cette pratique.
L’église romane, dont certaines voûtes datent du XIIe siècle a été vraisemblablement construite sur un temple romain dédié au culte de Mythra. Des têtes de bucranes sculptées et le chrisme de l’Empereur romain Constantin 1e datant du 4e siècle en attestent. Des pierres portant les dates de 1632 et 1633 rappellent que le Prieur Henri Gallice a restauré l’église après l’attaque du village par les troupes protestantes du Duc de Rohan.
Au Barry, quartier le plus ancien du village, on peut voir un « lauburu ». Improprement connu sous l’appellation « croix basque », cette croix à virgule est connue depuis la plus haute antiquité. Quelle peut être la signification de cette croix ?
Il existe d’autres signes ou dates visibles sur des linteaux de portes ou sur des pierres gravées.
Des passages voûtés, une source qui jaillit depuis un espace de pénombre mystérieux, des escaliers coiffés de toits à deux pentes et de petites cours intérieures agrémentent le quartier médiéval.
Déambuler dans les rues du village et découvrir, avec les commentaires documentés de la guide, les attraits quelques fois insoupçonnés d’un village médiéval, voilà le but de ce voyage dans le temps.
La visite se poursuivra dans un feu d’artifice de couleurs au musée des Blasons. À travers blasons, armoriaux et armes anciennes, tout ce qui a fait l’histoire de France vous sera conté Alors pourquoi ne pas se laisser tenter ?
Visites guidées tous les mardis contact 06 50 89 50 30

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 20/08/2014)

This entry was posted in ACTUALITES, CULTURE, EGLISE ROMANE, LOISIRS, MÉMOIRE COLLECTIVE, PATRIMOINE. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire