MOMENT FESTIF POUR LE FETE DES MERES

Ils sont arrivés en couples ou en groupes, accueillis par les membres du CCAS. Ils se sont salués, et ont papoté. Petit à petit, ils se sont installés à table, en famille, par affinité ou par le pur hasard des places encore libres. Peu importe puisque la convivialité avait déjà pris place discrètement à chaque table.
Le maire a salué l’assemblée des 80 convives, et les bénévoles ont commencé le service : Apéritif, entrées, paëlla royale. Pendant de longs instants, le brouhaha général a cessé … On ne parle pas la bouche pleine !
Après cette accalmie savoureuse, les musiques entraînantes se sont succédées. Les chaises se sont vidées au profit de la piste de danse. Et on a tourné, virevolté, sur des airs tantôt rythmés, tantôt plus langoureux.
Puis on est revenu à table pour reprendre des forces. Une fois le dessert dégusté, les tourbillons ont repris sur la piste. Et les couples en demandaient et redemandaient encore.
En cette veille de fête des mères, les mamans n’ont pas été oubliées. Chacune a reçu une belle rose.
Mais il a bien fallu se quitter. Après les remerciements mérités adressés aux bénévoles du CCAS, chacun s’est retiré, en se promettant d’être là à la prochaine animation.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 28/05/2014)

This entry was posted in ACTUALITES, CCAS, LOISIRS. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire