LES TRAVAUX SE POURSUIVENT DANS LES RUES DU BARRY

© Jean-Marc GARNIER

La remise en état des canalisations d’eau et les branchements du tout à l’égout se poursuit dans les rues du Barry. Dans les ruelles les plus étroites, la pelle et la pioche sont les instruments de prédilection. Les surprises sont grandes. A certains endroits, il a fallu creuser à plus d’un mètre cinquante de profondeur pour retrouver les anciens tuyaux. A d’autres endroits, de vieux murs serpentent sous les dalles de pierre, vestiges de constructions très anciennes. Et il faut ajuster les tuyaux et suivre les méandres du cheminement des rues tortueuses. Tout cela en respectant les pentes pour que les évacuations se fassent dans de bonnes conditions.
Mais quand les rues s’élargissent et que l’espace s’ouvre, de puissants engins de chantier peuvent se mettre à l’oeuvre. Le travail, certes moins physique est tout aussi complexe. Il faut être un as du pilotage de la pelle mécanique pour guider le godet qui creuse et ne doit pas endommager les tuyauteries. Dans les rues concernées, en plus des tuyaux d’eau potable et de tout à l’égout, il y a aussi le tuyau d’alimentation en gaz de ville.
Malgré toutes ces difficultés, le travail avance régulièrement, même si les ouvriers ne « voient pas encore le bout … de la rue » !

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 06/04/2014)

This entry was posted in ACTUALITES, TRAVAUX, VILLAGE DE CARACTÈRE. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire