« LES BEAUX CONTES FONT LES BONS AMIS »… DE LA LECTURE

© Jean-Marc GARNIER

« Les châtaigniers se baissaient jusqu’à terre, les genêts d’or s’ouvraient sur son passage, des campanules bleues, des digitales de pourpre, une forêt de fleurs sauvages sentaient bon tant qu’elles pouvaient … ». C’est bien de l’histoire de la chèvre de monsieur Seguin dont il s’agit ! Ce conte d’Alphonse Daudet, qui décrit ces beaux paysages cévenols, a enchanté les petits de la maternelle. Invités, comme tous les trimestres, par les animatrices de la bibliothèque municipale, sagement assis, ils ont écouté Liviane et Françoise. En lecture dialoguée, la magie du conte a opéré. Le ravissement de la petite chèvre entrant dans la forêt a tout de suite pétillé dans les yeux des enfants. Comme pour Blanquette, ni corde, ni pieu n’empêchaient les petits de rêver. Même quand, dans l’ombre de la nuit tombante, la chèvre vit deux oreilles courtes et deux yeux qui reluisaient, ils ne furent pas plus effrayés. Il est vrai qu’à l’heure des jeux vidéo où tout explose et se détruit, il en faut beaucoup plus pour ébranler les petites consciences naissantes.
Les plus grands, en CP à la rentrée, seront rapidement autonomes pour déchiffrer les livres qu’ils auront le droit d’emprunter.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 21/06/2013)

This entry was posted in ACTUALITES, BIBLIOTHEQUE, VIE SCOLAIRE. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire