VISITE INSTRUCTIVE AU MUSÉE DES BLASONS

© Jean-Marc GARNIER

De sinople, de gueule, d’azur, de sable, d’or ou d’argent, voilà des couleurs nommées dans un vocabulaire particulier. Tourteaux, besants, chevrons, croisettes ou encore merlettes sont d’autres mots pour désigner des ronds, des traits, des croix ou des oiseaux dans le langage de l’héraldique, ou art du blason.
Les élèves de 5e du collège de Brignon n’étaient pas vraiment dépaysés lors de la visite du Musée des blasons, puisqu’ils étudient le langage héraldique en classe de Français. Pendant les cours d’histoire, le Moyen Age et les croisades font l’objet de recherches. Les blasons, leur création, leur description et leur symbolique y sont largement abordées.
La visite du Musée des blasons était donc le point d’orgue de ce cheminement dans l’histoire des seigneurs et de la chevalerie. Cathy Justet les a guidés au travers des salles, donnant des explications, faisant des commentaires et répondant aux multiples questions posées par les élèves.
Et puis, se coiffer d’un heaume, soupeser une côte de mailles, brandir une épée à deux mains, n’est-ce pas grisant pour des jeunes en recherche de sensations et d’identification ? Il est certain que cette journée restera dans leur mémoire. Le Moyen Age sera pour eux autre chose que quelques châteaux forts arrogants et mystérieux. Ils auront approché d’un peu plus près la vie des chevaliers.
Le musée est ouvert en mai et juin le dimanche. Les visites guidées ont lieu à 14 h, 15 h, 16 h et 17 h. Les horaires d’été seront communiqués ultérieurement.
Possibilité de visite pour les groupes sur réservation : Pour le musée 2.50 € par personne, pour la visite du village, de l’église romane et de la maquette du village : 2.50 €
Tarifs individuels inchangés : 3.50 € adulte / 2.50 € enfant
Contacts : 04.66.25.65.42 museedesblasons@orange.fr

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 26/05/2013)

This entry was posted in ACTUALITES, MUSÉE DES BLASONS, VIE SCOLAIRE. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire