JEANNOT DIET NOUS A QUITTÉS

C’est avec une grande tristesse que le village a appris le décès subit de Jean Diet en ce dimanche de printemps.
Jeannot, comme tout le monde t’appelait, tu étais un enfant du village où tu avais passé ton enfance, puis ta jeunesse. Comme tous les jeunes, tu aimais le foot. Bon joueur de l’Etoile Filante tu avais été remarqué pour ton talent, et avais été recruté par le club de Bagnols sur Cèze. Tu avais ensuite fait les beaux jours du club de Rousson. Gentillesse, respect de l’adversaire, et qualités de footballeur t’avaient attiré sympathies et amitiés. Passionné de pêche, tu partais souvent vers les petits ruisseaux des montagnes de Lozère et revenais toujours avec de belles prises dont tu faisais bénéficier voisins et amis. Avec Christine, ton épouse vous aviez fait construire une villa au Cambonnet, proche du terrain de foot bien sûr, pour passer une retraite heureuse. Passionné de jardinage, tu entretenais avec amour le jardin que t’avait légué ton père à Pomier.
Discrètement, mais efficacement, tu étais partie prenante dans différentes associations. Tu aidais ton épouse dans l’organisation des activités de l’association « La Saint Jeannaise ». Tu faisais partie de l’association Arc’Avène, qui gère les jardins ethnobotaniques de La Gardie. On sait que dans le domaine de la nature tu en connaissais un rayon.
Tu nous a quittés brutalement, sans faire de bruit, avec la discrétion qui te caractérisait. Mais, à 63 ans, tu es parti trop tôt.
Tu laisseras le souvenir d’un homme affable, tranquille, généreux et attentif aux autres. Pour toutes ces raisons, Jeannot, très nombreux ont été ceux qui étaient venus te rendre un dernier hommage. Copains de classe, footballeurs, anciens Saint Jeannais, amis des associations avaient fait le déplacement pour t’accompagner et s’associer à la peine de tes proches. L’église du village était bien trop petite pour la circonstance.
A ton épouse, à tes enfants et petits enfants, nous présentons nos sincères condoléances.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 25/04/2012)

This entry was posted in ETAT CIVIL. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire