SOUS LES FEUX DE LA RAMPE (2)

En juillet, la statue de Saint Jean, patron du village, a été installée dans une niche de l’église romane. Elle a été bénie par le père Gauzy, à l’initiative de cette  réalisation. Les visites nocturnes du village ont drainé des dizaines de curieux. Les ruelles médiévale, avec leur histoire et surtout leurs petites histoires en ont étonné plus d’un.
En septembre, les journées du patrimoine ont permis aux visiteurs de découvrir chapes, chasubles et ornements anciens exposés dans l’église, et de visiter le Musée des Blasons.
En octobre, les cinquante choristes de l’ensemble « Chor’amis » ont enflammé le chœur de l’église par une interprétation de chants Gospel de très haute qualité. Les « Lubies du cirque en kit », proposées par le Cratère d’Alès ont attiré un public nombreux, amusé et participatif. La castagnade, offerte par la municipalité fut un bon moment convivial pour tous les participants.
En novembre, le repas du CCAS, dont le panel des invités avait été élargi, a connu une bonne participation des Saints Jeannais. Le marché de Noël a été fortement perturbé par une pluie incessante. Les lectures ambulantes proposées par le Cratère théâtre nous ont rappelé les règles du savoir vivre en société, mais d’une manière plutôt sarcastique.
En décembre, Sainte Barbe, patronne des mineurs a été honorée lors d’une messe solennelle, rehaussée par la présence des musiciens de l’ « Harmonie des mineurs ». Le père Noël a honoré de sa présence la fête de fin d’année des écoles. Tandis que l’Association Familiale clôturait sa saison culturelle par un magnifique concert de Noël aux accents anglo-américains, mais aussi, bien sur,  par des chants plus traditionnels bien de chez nous.

(Jean-Marc Garnier – Correspondant de Saint Jean de Valériscle – Article paru dans Midi Libre le 06/01/2012)

This entry was posted in ACTUALITES, ASSOCIATIONS, COMMEMORATIONS, CULTURE, EGLISE ROMANE, MUSÉE DES BLASONS, PATRIMOINE, TOURISME. Bookmark the permalink.

Comments are closed.